Une journaliste chevronnée de l'agence AP première femme à la tête du Washington Post

Une journaliste chevronnée de l'agence AP première femme à la tête du Washington Post
La journaliste américaine Sally Buzbee a été nommée rédactrice en chef du Washington Post, une première dans l'histoire du prestigieux quotidien de la capitale fédérale

publié le mardi 11 mai 2021 à 17h43

Sally Buzbee, une journaliste chevronnée de l'agence américaine Associated Press, a été nommée rédactrice en chef du Washington Post, première femme à occuper ce poste au sein du prestigieux quotidien de la capitale fédérale, a annoncé mardi le journal.

Agée de 55 ans, cette Américaine était jusqu'ici rédactrice en chef et vice-présidente d'Associated Press (AP), où elle avait commencé sa carrière en 1988. Elle a notamment dirigé le bureau de Washington d'AP entre 2010 et 2016, couvrant les élections présidentielles de 2012 et 2016. 

Mme Buzbee prendra la tête d'une rédaction d'un millier de personnes le mois prochain, a précisé le directeur de la publication du Post, Fred Ryan, cité par le journal racheté par le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos.

Elle succède à Martin Baron, nommé en 2013 et qui avait annoncé en janvier son prochain départ à la retraite.

Sally Buzbee est la première femme nommée à la tête de la rédaction du Washington Post depuis la création du journal en 1877. Ses prédécesseurs incluent Ben Bradlee, devenu célèbre avec l'affaire du Watergate et les Pentagone Papers. 

"Le Post a un riche patrimoine journalistique et une rédaction géniale", a affirmé Sally Buzbee au journal. "C'est enthousiasmant de rejoindre cette organisation dans cette période de croissance et d'innovation".

Fred Ryan a expliqué que le journal "avait recherché quelqu'un ayant baigné dans le journalisme audacieux, qui est la marque de fabrique du Post, et pouvant développer notre lectorat aux Etats-Unis et à l'étranger".

Bénéficiant de la puissance financière de Jeff Bezos, le quotidien a annoncé ses projets d'ouvrir des bureaux dans 26 pays hors des Etats-Unis, notamment à Sydney et Bogota. M. Bezos a d'ailleurs participé au processus de sélection de Sally Buzbee, selon Fred Ryan.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.