Un "laboratoire de référence" dans l'UE pour surveiller la bactérie xylella

Un "laboratoire de référence" dans l'UE pour surveiller la bactérie xylella

Un olivier affecté par la bactérie xylella dans la région italienne des Pouilles, en février 2016

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 30 novembre 2017 à 17h21

Un "laboratoire de référence" européen va être créé pour mieux faire face à la bactérie xylella, connue notamment pour la destruction d'oliveraies en Italie mais aussi présente en France et en Espagne, a indiqué jeudi à l'AFP le commissaire européen Vytenis Andriukaitis.

"Nous sommes sur le point d'établir un laboratoire de référence européen qui sera équipé pour surveiller de près toutes les souches de la bactérie", a précisé M. Andriukaitis, qui doit assister vendredi à une réunion de "haut niveau" à Paris sur le sujet, avec des représentants de dix pays de l'UE.

Ce laboratoire, dont le champ d'activités ne couvrira pas seulement la bactérie xylella, sera opérationnel en 2019. Il devra notamment assister les laboratoires nationaux pour renforcer leurs capacités de diagnostic.

"Nous avons détecté les premiers cas de xylella seulement en 2013, avec des premiers signaux dans les Pouilles" (sud de l'Italie), où la bactérie a décimé un nombre importants d'oliviers, a rappelé M. Andriukaitis. "Il y a dix ans, nous n'avions aucune connaissance sur le sujet", a-t-il rappelé.

Les mesures de destruction des végétaux susceptibles d'être infectés, imposées par la Commission européenne pour contenir la propagation de la bactérie, ont suscité beaucoup de résistance en Italie.

"Nous avons eu des débats difficiles", a reconnu le commissaire européen, estimant que la situation y était désormais "sous contrôle, mais très difficile".

Depuis, a-t-il ajouté, la bactérie a été détectée en France, en Espagne - dans les Baléares puis plus récemment près de Valence - et également en Allemagne.

"Le changement climatique crée beaucoup de problèmes", a estimé le commissaire européen, soulignant que l'UE fournissait des fonds pour favoriser la recherche de traitements.

 
2 commentaires - Un "laboratoire de référence" dans l'UE pour surveiller la bactérie xylella
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]