Twitter épingle un tweet qualifiant Joe Biden de "président élu"

Twitter épingle un tweet qualifiant Joe Biden de "président élu"
Twitter a signalé vendredi le tweet d'un militant démocrate de poids, sur la possible victoire de Joe Biden, comme prématurée, alors que le dépouillement des votes continuaient aux Etats-Unis au milieu des protestations de ...

, publié le vendredi 06 novembre 2020 à 22h17

Twitter a émis un avertissement vendredi sur un tweet d'un militant démocrate de poids sur la possible victoire de Joe Biden, la déclarant comme prématurée, alors que le dépouillement des votes continuait aux Etats-Unis au milieu des protestations de républicains en ligne et dans la rue.

"Président élu Joe Biden. Vice-présidente élue Kamala Harris", a tweeté Scott Dworkin, le fondateur d'un comité démocrate baptisé "la coalition démocratique contre Trump".

Le réseau social, qui a masqué près d'un tweet sur deux de Donald Trump depuis mardi soir - le président a assuré, sans preuve, qu'il avait gagné et qu'il y avait des fraudes massives -, n'a pas dissimulé le message mais ajouté la note suivante: "Les sources officielles peuvent ne pas avoir encore déterminé le vainqueur au moment où ces propos ont été tweetés".

Twitter n'a en revanche pas touché à de nombreux autres tweets similaires de Scott Dworkin vendredi comme "ALERTE: Joe Biden a été élu le 46ème président des Etats-Unis d'Amérique".

"Conformément à nos règles (...) sur les élections, nous ajouterons des mentions aux tweets qui proclament la victoire, selon nos critères", a expliqué un porte-parole de la plateforme à l'AFP.

Les tweets susceptibles d'être épinglés sont ceux publiés par des comptes directement liés à des campagnes pour l'élection de 2020 et qui ont au moins 100.000 abonnés (ou au moins 25.000 "likes" sur le message en question).

- Citez vos sources -

"Les résultats en Pennsylvanie et au scrutin présidentiel n'ont été déterminés que par une seule source. Tant qu'une seconde source n'est pas arrivée aux mêmes conclusions, les proclamations de victoire doivent citer leur source", a ajouté le porte-parole.

Scott Dworkin cite l'une des sources reconnues par Twitter, le cabinet Decision Desk HQ, spécialisé dans les décomptes et projections des résultats électoraux pour les médias. 

Les autres sources sont des organisations de presse nationales comme les chaînes ABC, CNN et Fox, ou encore l'agence Associated Press.

L'équipe de communication Facebook a de son côté précisé jeudi qu'elle afficherait une notification en haut de sa plateforme et d'Instagram avec le vainqueur présumé des élections, dès que "l'agence Reuters et une majorité des "decision desks" (panels d'experts chargés d'annoncer les résultats du scrutin) indépendants des organes de presse majeurs, y compris ABC, CBS, Fox, NBC, CNN et AP projettent la victoire" d'un des candidats.

Les plateformes peinent à juguler le flot de fausses rumeurs, de désinformation et d'appels à la violence depuis que le décompte des voix a commencé mardi.

Les contenus problématiques viennent principalement du candidat républicain et de ses fans, déçus de voir les compteurs d'Etats-clés s'orienter en faveur de Joe Biden au fur et à mesure que les votes par correspondance sont dépouillés.

"Nos équipes continuent de prendre des mesures contre les tweets qui déclarent la victoire de façon prématurée ou contiennent des informations trompeuses sur l'élection en général", a rappelé Twitter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.