Tokyo Game Show 2019: de Death Stranding à Mario aux JO

Tokyo Game Show 2019: de Death Stranding à Mario aux JO
Hideo Kojima, créateur japonais du jeu vidéo "Death Stranding" au Tokyo Game Show à Makuhari, Préfecture de Chiba le 12 september 12, 2019.

AFP, publié le jeudi 12 septembre 2019 à 10h25

Le Tokyo Game Show, grand-messe japonaise annuelle du jeu vidéo, s'est ouvert jeudi et brille cette année par sa diversité, entre le très attendu et hyperréaliste Death Stranding et une nouvelle version opportune de Mario et Sonic aux Jeux olympiques.

Dès l'ouverture de ce salon organisé près de Chiba (grande banlieue est de Tokyo), les mordus des manettes se sont précipités sur le stand PlayStation de Sony, où est présenté en vedette l'indescriptible Death Stranding, jeu dont les premières images ont bluffé même les plus blasés.

C'est "un jeu d'action d'un type totalement nouveau", a promis son concepteur, Hideo Kojima, une sommité du milieu des jeux vidéo qui a créé son propre studio après avoir officié pendant des années avec brio chez Konami, avec des titres phares comme Metal Gear.

"Maître" Kojima est en personne au Tokyo Game Show cette année. Il a donné rendez-vous à ses admirateurs jeudi après-midi pour une présentation inédite de ce jeu vidéo pour adulte, où l'on reconnaît notamment les visages de l'actrice française Léa Seydoux et de l'acteur danois Mads Mikkelsen.

La sortie mondiale de Death Stranding est prévue le 8 novembre sur PlayStation 4.

A l'autre bout du spectre, Mario, l'incontournable et sympathique plombier moustachu, associé au fonceur Sonic pour un jeu thématique sur les Jeux olympiques, avec le logo officiel Tokyo 2020.

L'eSport ne sera pas encore au menu des JO de Tokyo l'an prochain, mais il est désormais bien représenté au TGS, après y être arrivé sur le tard, les Japonais n'étant pas aussi "eSportifs" que leurs voisins asiatiques ou occidentaux.

A une semaine de la sortie de la nouvelle mouture de la console Switch de Nintendo, la Switch Lite, plus compacte, 129 titres pour cette populaire gamme semi-fixe, semi-portable sont présentés au TGS.

La PlayStation 4 expose de son côté 157 jeux au TGS, mais les aficionados attendent déjà la génération suivante de la console de Sony, en cours de développement.

Les nostalgiques devraient aussi trouver leur compte au salon, notamment au stand de Taito exposant des répliques grandeur nature de tables et bornes d'arcade (PacMan, Space Invaders, etc.) "qui seront prochainement mises en vente au Japon pour les particuliers", selon un porte-parole de l'entreprise.

En quatre jours, le Tokyo Game Show accueille chaque année entre 260.000 et 300.000 visiteurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.