Technicolor vend son activité de licences de brevets à InterDigital

Technicolor vend son activité de licences de brevets à InterDigital

Photo prise le 17 février 2010 du logo du groupe Technicolor (ex-Thomson) au siège de la compagnie à Issy-les-Moulineaux. Technicolor va vendre son activité de licences de brevets à la société américaine InterDigital

AFP, publié le vendredi 02 mars 2018 à 07h21

Le groupe français de services et de technologies pour les médias numériques Technicolor a annoncé jeudi avoir trouvé un accord pour vendre son activité de licences de brevets à la société américaine InterDigital.

En vertu de cet accord, le groupe américain, spécialiste des technologies de téléphonie mobile, "s'engage à acheter la quasi-totalité du portefeuille de brevets de Technicolor", a indiqué la société française dans un communiqué.

Cette transaction valorise l'activité de licences de brevets "à environ 475 millions de dollars, avec un paiement initial de 150 millions de dollars", précise le communiqué.

Elle conclut par ailleurs "le recentrage stratégique de Technicolor sur ses activités opérationnelles", ajoute l'entreprise, qui précise qu'elle utilisera le produit de la vente pour se désendetter.

Le groupe français, en difficultés financières, avait annoncé mi-décembre être en négociations pour céder son activité de licences de brevets, sans toutefois nommer l'éventuel acquéreur.

L'accord finalement signé avec InterDigital inclut la vente de la quasi-totalité du portefeuille de brevets de Technicolor, excepté les brevets liés à l'activité terminaux mobiles, un petit nombre de brevets pour des technologies naissantes et certains brevets associés à des groupes de brevets.

L'accord comprend également les intérêts de Technicolor dans le programme commun de licences avec Sony dans les domaines de la télévision numérique et des écrans d'ordinateurs, et certains contrats portant sur des redevances.

Dans le cadre de cette transaction, Technicolor et InterDigital vont en outre conclure un "accord de licences de concession perpétuelle", qui permettra au groupe français "de pleinement exploiter ses activités restantes et de s'appuyer sur les brevets existants et à venir", souligne le communiqué.

Technicolor a accusé en 2017 une perte nette de 173 millions d'euros, contre 26 millions en 2016, subissant l'effet d'une dépréciation de 113 millions d'euros due à la cession annoncée de son activité de licences de brevets.

Le groupe pense atteindre un plancher en 2018 pour ensuite remonter la pente, mais a dû se résoudre à réduire à nouveau à la baisse ses objectifs à moyen terme.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Technicolor vend son activité de licences de brevets à InterDigital
  • allez voir sa cote en bourse c'est 0.0001 ...!