Tech-Media

Sur Twitter, le chat français Pépito est devenu une véritable icône et a fait plier Elon Musk

Les abonnements à Pépito ne cessent d’affluer depuis un mois sur Twitter. Selon BFMTV, ce chat français est devenu une icône en faisant plier Elon Musk, le nouveau propriétaire du réseau social.

"Pépito s’en va", "Pépito est rentré à la maison". Sur Twitter, les allées et venues de Pépito ne passent pas inaperçues. Son propriétaire, Clément Storck, un ingénieur informatique français, utilise depuis 2011 l’interface de programmation du réseau social, appelée API, pour générer un tweet dès que son chat passe par sa chatière. ela lui permettait de suivre les mouvements de son félin resté chez ses parents en Alsace alors que lui vit à Paris. Quelque 200 000 personnes suivaient alors les aventures de Pépito sur le réseau social.

Elon Musk répond

Mais en octobre 2022, lorsqu’Elon Musk reprend les rênes de Twitter, l’accès libre aux données est menacé. Le nouveau patron souhaite monétiser cette utilisation à 100 dollars par mois afin de limiter le mauvais usage de l’API par des robots. Clément Storck interpelle alors le milliardaire pour protester contre cette idée. "Cela va tuer le compte PepitoTheCat. Pépito fait partie de l’histoire de Twitter, il publie du contenu de qualité avec beaucoup d’engagements", soutient-il sur le réseau social en février. En réponse, Elon Musk accorde un accès limité aux comptes certifiés dont le contenu est gratuit et divertissant. De fait, le compte de Pépito est sauvé.

Pépito is back home (08:38:19) pic.twitter.com/nhd6I1fyzH

— Pépito (@PepitoTheCat) July 24, 2023

Le 15 juin dernier, tout s’arrête pourtant. Durant quatre jours, les utilisateurs n’ont plus de nouvelles du célèbre chat à cause de "changements au sein de l’API de Twitter". Lorsque le compte est enfin réparé, Pépito voit sa popularité exploser. Plus de 45 000 mentions "j’aime" sont alors générées sur la dernière photo du chat. Le félin comptabilise désormais plus de 725 000 abonnements ! Selon Clément Storck à BFMTV, la raison est due à la levée des sanctions de Twitter pour certains comptes afin de limiter leur visibilité.

publié le 24 juillet à 17h23, Inès Cussac, 6Medias

Liens commerciaux