Rwanda : Kagamé dissout le parlement et ouvre la voie aux législatives de septembre

Rwanda : Kagamé dissout le parlement et ouvre la voie aux législatives de septembre

La Tribune, publié le vendredi 10 août 2018 à 13h37

Le chef de l'Etat rwandais, Paul Kagamé, a dissout ce jeudi le parlement de son pays. Cet acte du président rwandais était nécessaire pour ouvrir la voie à la tenue de nouvelles élections législatives programmées pour début septembre prochain avec la campagne qui démarre dans trois jours, le 13 août.

Paul Kagamé est dans les temps. Conformément à la constitution (article 79) de son pays qui exige de lui de dissoudre la Chambre basse (Chambre des députés) dans un délai de 30 à 60 jours avant l'expiration du mandat du Parlement en exercice, le numéro 1 rwandais est passé à l'acte ce jeudi.

Formant avec le Sénat, le parlement rwandais, la Chambre des députés au nombre de 80 représentants, est composée de diverses personnalités politiques ou sociales, qui pourraient

Lire la suite sur La Tribune

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU