RGPD : pourquoi la Cnil épingle la startup de ciblage publicitaire Vectaury

RGPD : pourquoi la Cnil épingle la startup de ciblage publicitaire Vectaury

La Tribune, publié le vendredi 09 novembre 2018 à 15h11

La Cnil, le gendarme français de l'exploitation des données personnelles, a annoncé ce vendredi avoir mis en demeure la startup Vectaury, spécialisée dans la traque du parcours client à l'aide des données de géolocalisation des smartphones. Elle dispose de trois mois pour se mettre en conformité.

Les startups de la pub, les AdTech, avaient raison de craindre l'entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD), appliqué dans toute l'Union européenne depuis le 25 mai dernier. La Cnil, le gendarme français des données personnelles, a annoncé ce vendredi avoir mis en demeure la startup Vectaury, spécialisée dans la traque du parcours client à l'aide des données de géolocalisation des smartphones, et qui vient de lever 20 millions d'euros. Il s'

Lire la suite sur La Tribune

Vos réactions doivent respecter nos CGU.