Piratage d'un avion : un cauchemar plausible

Piratage d'un avion : un cauchemar plausible©LEPOINT

LEPOINT, publié le jeudi 05 avril 2018 à 12h15

Une attaque cyberterroriste sur des appareils civils est possible, selon l'agence de cyberdéfense (Anssi). Elle pourrait prendre plusieurs formes.

Le 24 mars 2015, lorsqu'un A320 de Germanwings s'est écrasé dans les Alpes, l'agence de cyberdéfense (Anssi) a immédiatement été appelée en cellule de crise par le gouvernement français. L'une des hypothèses pour expliquer le crash était un piratage informatique de l'appareil, qui n'avait émis aucun signal de détresse. L'enquête montrera que le copilote a volontairement projeté l'avion contre un flanc de montagne, mais cet épisode illustre bien la prise en compte de la menace cyber dans la sûreté aérienne.

« À chaque fois qu'il se passe quelque chose d'un peu bizarre, nous sommes très vite sur le pont », explique…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.