Parrot veut redécoller avec son premier drone pliable

Parrot veut redécoller avec son premier drone pliable
Le nouveau drone de Parrot, baptisé Anafi, filme à 360° et dispose d'une autonomie de 25 minutes.
A lire aussi

leparisien.fr, publié le mercredi 06 juin 2018 à 16h47

Chahuté par la concurrence chinoise, le fabricant de drones français a dévoilé ce mercredi un quadrirotor de voyage qui filme en 4K et à 360°. Nous l'avons testé.

Ce sont toujours les stars sous les sapins de Noël malgré une législation de plus en restrictive. Le marché des drones va bien, voire très bien, avec environ 10 millions d'unités vendues (+40%) dans le monde en 2017.

Le fabricant chinois DJI domine très largement les ventes tandis que le français Parrot, pionnier des drones grand public depui 2010, souffre dans l'attente d'une nouvelle génération d'appareils. Le groupe, qui a arrêté sa production de casques sans-fil, a enregistré 18,9 millions d'euros de pertes au premier trimestre 2018.

Après avoir entretenu le suspense plusieurs jours sur les réseaux sociaux, le fabricant parisien a annoncé ce mercredi la commercialisation d'un nouveau drone haut de gamme, l'Anafi.

Imaginé comme « un insecte qui déploie ses ailes », ce drone entièrement pliable est « hyper facile à utiliser et très qualitatif pour les images » a expliqué mardi Henri Seydoux, le PDG de Parrot, tout en assurant une petite démonstration dans son bureau parisien.

Taillé pour les débutants comme les experts

L'Anafi vise un public de novices comme d'initiés avec le système de décollage et stabilisation automatique qui a fait la réputation des premiers modèles de Parrot.

Il embarque une caméra avec un capteur Sony de 21 MPx qui enregistre en 4K HDR à 360 grâce à un système rotatif qui permet, et c'est une innovation, de filmer vers le haut.

Plusieurs autres drones pliables existent déjà comme l'incontournable Mavic Pro et ses nombreuses copies de plus ou moins bonne qualité. Mais l'Anafi compte séduire au delà de ses fans habituels avec ses 25 minutes d'autonomie et sa charge rapide en USB-C. L'engin de 320 g mise aussi sur sa discrétion - il est annoncé comme le moins bruyant jamais crée - et sa vitesse de pointe de 55 km/h.

Ce nouveau mini quadricoptère est le fruit du travail de deux années de 90 ingénieurs qui ont aussi imaginé des modes de vols inédits comme le « Dolly Zoom », un zoom progressif tout en reculant, ou les « Smartdronies », des selfies volants intelligents car le drone suit le sujet.

L'Anafi ne sera vendu que dans un pack à 699€ qui comprend l'appareil, la manette Skycontroller 3 avec ses bouton intuitifs, une carte MicroSD de 16 Go et des hélices de rechange.

>Retrouvez bientôt le test complet du drone pliable Anafi de Parrot sur le Parisien.fr.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.