Panne sur Snapchat après le lancement de nouveaux effets spéciaux Covid-19

Panne sur Snapchat après le lancement de nouveaux effets spéciaux Covid-19
L'application Snapchat semblait en panne dans certaines régions mercredi, de nombreux utilisateurs européens et américains se plaignant sur Twitter de problèmes pour se connecter ou pour publier des photos

, publié le mercredi 08 avril 2020 à 23h53

Snapchat a annoncé mercredi avoir réparé l'application après une panne qui a affecté de nombreux utilisateurs européens et américains quelques heures plus tôt.

"Nous avons rafistolé (ce qui posait problème). Si vous avez encore des soucis, faites-le nous savoir !" a tweeté le compte "Snapchat Support" (soutien technique), sans donner plus d'explications.

Quelques heures plus tôt, ce même compte avait indiqué avoir "conscience que de nombreux +Snapchatters+ ont des difficultés à utiliser l'appli. Tenez bon - on regarde ce qui se passe".

Au même moment, le site "Downdetector", qui recense les pannes et autres bugs informatiques en temps réel, recevait plus de 90.000 plaintes d'utilisateurs au sujet de Snapchat.

Snap, la maison-mère de l'application, n'a pas répondu à une requête de l'AFP.

Comme la plupart des réseaux sociaux, Snapchat a vu son usage grimper en flèche ces dernières semaines, à mesure que la moitié de l'humanité était progressivement confinée pour freiner la pandémie de Covid-19.

"Le volume d'appels vidéo, souvent passés avec des effets de réalité augmentée, a augmenté de 50% fin mars par rapport à fin février", notait mardi Snap dans un communiqué en ligne.

Très populaire chez les jeunes, Snapchat doit notamment son succès aux stories éphémères (créées en 2013, elles ont ensuite été copiées par différentes plateformes) et aux filtres qui s'ajustent sur les visages à l'écran, et permettent de se donner des allures de lapin frétillant ou de vampire aiguisé.

L'application a créé des filtres spécial Covid-19, dont un en partenariat avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui donne des conseils et des informations.

Mardi elle a en plus annoncé "une nouvelle expérience de réalité augmentée pour faire des dons" via l'OMS.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.