On a testé le Condor Allure M3, le téléphone algérien qui arrive en France

On a testé le Condor Allure M3, le téléphone algérien qui arrive en France

Abderrahmane Benhamadi, président du groupe Condor, présente le smartphone Allure M3, qui fonctionnera sous Androïd 8.1 et sera commercialisé à 299 €.

A lire aussi

leparisien.fr, publié le jeudi 12 avril 2018 à 12h45

Le premier smartphone algérien sera commercialisé à partir de juin dans l'Hexagone. Un bel appareil bien abouti, à quelques détails près.

Le premier smartphone made in Algérie, produit par le groupe Condor, débarque en France. Sur le papier, il a tout pour faire un carton. Le président du groupe, Abderrahmane Benhamadi, ambitionne d'en écouler en France « Deux millions d'ici fin 2019 », soit 10 % du marché.

Nous avons pu tester en avant-première une version presque définitive du fer de lance de cette nouvelle gamme que Condor veut lancer en juin : l'Allure M3. Un mobile conçu en Algérie, dont les pièces sont importées d'Asie mais assemblées en Algérie, car, précise Abderrahmane Benhamadi, « la qualité de finition en Chine n'est pas satisfaisante ». Son prix très compétitif s'explique aussi par le salaire minimum algérien qui avoisine 150 €.

PrésentationPlein d'ambitions, ce mobile 4G concentre toutes les dernières innovations : un écran géant de 6,2 pouces, une mémoire de 64Go plus 4Go de Ram, double carte SIM (pour utiliser deux numéros de téléphone), écran full HD, double caméra arrière de 16 et 5 millions de pixels, identification par reconnaissance faciale 3D plus un lecteur d'empreinte au dos, batterie de 3 050 mAh pouvant se charger sans fil. Le tout, fonctionnant sous Android 8.1, sera proposé à 299 €.

Prise en mainProposé en trois coloris (gris, or, argent), sa finition est très aboutie, le design sobre avec son écran borderless (sans bord) et Notch (encoche dans la partie haute de l'écran), la qualité de l'image full HD... On a l'impression de tenir en main un produit premium. Son écran doté d'une surcouche protectrice Corning Gorilla semble bien résister aux rayures. Seul bémol : son poids, non communiqué par le fabricant, mais que l'on sent bien. Autre remarque, sur notre version d'essai la traduction en français n'était pas toujours parfaite...

À l'usageL'autonomie d'abord : la batterie de l'Allure M3 tient une journée sans difficulté, et l'on peut prolonger cette autonomie en activant un « économiseur ». Quand la batterie est pleine, la charge s'arrête pour protéger la batterie. Le processeur MediaTek Helio P60, est un huit cœurs intégrant de l'intelligence artificielle. Il est sans doute déterminant dans la rapidité d'affichage des résultats de navigation.

Côté photo, le capteur très lumineux permet des prises de vues en faible lumière sans céder à la -très bonne- définition, et le traitement de l'image et des couleurs est excellent. En vidéo, on regrettera que -sur notre smartphone de démo au moins- la mise au point ne se fasse pas en continu. En revanche, les modes selfie, panoramique et ralenti sont bienvenus, comme le stabilisateur d'images.

Autres fonctionnalités pratiques : le bouton de commande flottant que l'on déplace à volonté sur l'écran, le gestionnaire du système qui permet, quand le mobile rame, de vider la mémoire cache d'un clic, l'activation de la reconnaissance vocale en disant simplement... « Ok Google », etc. Dommage que la qualité du haut-parleur soit en retrait.

Un prix compétitifBref, Condor arrive avec un bel appareil bien abouti, à quelques détails près, qui fait très bien son travail, pour un prix effectivement très attractif.

En face, il faudra comparer avec des modèles concurrents comme le Wim de Wiko à 399 €, l'iPhone 6 de 32Go à 329 €, Huawei P20 Lite à 369 €, Nokia 6.1 à 280 €, Sony Xperia Dual à 350 €, LG G6H870DS 64Gà à 406 €, ou encore le Samsung Galaxy S6 Edge 64Go à partir de 390 €.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.