Martinique: la Montagne Pelée passe en vigilance jaune

Martinique: la Montagne Pelée passe en vigilance jaune
Le volcan de la Montagne Pelée vu depuis la commune du Carbet, en Martinique, le 2 novembre 2005

, publié le vendredi 04 décembre 2020 à 21h53

La Montagne Pelée, volcan actif du nord de la Martinique, est placée en vigilance jaune du plan Orsec, en raison de signes de réactivation, ont annoncé vendredi les autorités de Martinique.   

"La Montagne Pelée est un volcan vivant, actif, et compte tenu des observations qui sont faites, nous allons renforcer la surveillance, c'est le sens de cette vigilance jaune. Ce n'est pas une alerte pour la population, c'est une alerte pour les scientifiques", a annoncé Stanislas Cazelles, le préfet de Martinique, lors d'une conférence de presse.

"On a noté une augmentation des séismes au niveau de l'édifice volcanique", a indiqué le directeur de l'Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique (OVSM) Fabrice Fontaine.

Quelque 50 séismes se sont produits en septembre, et 78 en novembre, contre moins de 10 séismes par mois jusqu'en 2019, a-t-il précisé.

L'OVSM s'est aussi alarmé d'une réactivation du système hydrothermal du volcan. 

"On a détecté une réactivation de la Montagne Pelée mais par contre on n'a aucun signe précurseur d'une éruption. Mais elle pourrait se produire à l'échelle de quelques années ou peut-être moins », a précisé le directeur de l'Institut physique du globe de Paris Marc Chaussidon.

La dernière éruption de la Montagne Pelée a eu lieu en 1902, détruisant la ville de Saint-Pierre et faisant près de 30.000 morts. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.