Mai 67, le massacre oublié

Mai 67, le massacre oublié©BRUT

franceinfo, publié le lundi 05 février 2018 à 12h01

"Ces événements-là, les gens les ont gardés en eux, ils ne les ont pas racontés. Ils ont eu peur. C'était vraiment traumatisant pour eux." Mike Horn, un jeune réalisateur français d'origine guadeloupéenne s'est penché, dans son documentaire "Mai 67, ne tirez pas sur les enfants de la République", sur la répression sanglante de la manifestation ouvrière en Guadeloupe en mai 1967. Il donne la parole aux victimes et témoins du massacre de "Mé 67" pour comprendre le poids du silence et le traumatisme qui entoure cet événement méconnu de l'Histoire de France.

"La police a tiré sur la population. À ce moment-là, il y a eu massacre."

"Mai 1967 arrive avec des mouvements ouvriers et étudiants. C'est le grain de sable qui a fait que tout est parti en vrille." indique Mike Horn.…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Mai 67, le massacre oublié
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]