Mâchoire trouvée en Israël : «Une découverte qui complète l'histoire de l'humanité»

Mâchoire trouvée en Israël : «Une découverte qui complète l'histoire de l'humanité»

Ce fragment de mâchoire retrouvé dans la grotte de Misliya, en Israël, est le plus vieux fragment d'Homo sapiens retrouvé hors d'Afrique.

Libération, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 19h19

Jusque-là, les traces les plus anciennes de la présence de l'homme hors d'Afrique remontaient à 120 000 ans. Avec la découverte d'un fragment de mâchoire en Israël, sur le mont Carmel, on a la preuve que l'Homo sapiens a migré au moins 50 000 ans avant, corroborant des hypothèses basées sur des données génétiques, selon lesquelles des hommes modernes auraient quitté le continent africain il y a plus de 220 000 ans. Cela pourrait aussi signifier l'existence de croisements entre Homo sapiens et Néandertaliens plus tôt que ne le pensaient les chercheurs. Pascal Picq, paléoanthropologue et maître de conférences au Collège de France, revient sur la petite révolution que provoque cette découverte.

Qu'est-ce que cette découverte change pour l'histoire de l'humanité ?

Ça…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Mâchoire trouvée en Israël : «Une découverte qui complète l'histoire de l'humanité»
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]