Loiret: un site gaulois d'importance mis au jour à Artenay

Loiret: un site gaulois d'importance mis au jour à Artenay
Un vaste complexe rural gaulois a été découvert à Artenay dans le Loiret lors de fouilles

publié le mardi 15 juin 2021 à 21h11

Un vaste complexe rural gaulois, ainsi que deux rares fragments de statues, ont été découverts à Artenay (Loiret) lors de fouilles, a annoncé mardi l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Entreprises avant l'aménagement d'une zone d'activités, les fouilles, qui doivent se terminer fin juillet, ont révélé la présence de deux sites agricoles importants en Beauce.

Entourée de monumentales tranchées, pour certaines profondes de trois mètres et larges de huit, la principale propriété appartenait à un riche Gaulois.

"C'est une volonté du propriétaire de montrer son statut social et sa puissance", explique le responsable du site, Jean-Philippe Gay.

"Plus il est riche, plus il le montre avec des fossés profonds. L'architecture est conçue pour impressionner. Quand vous arrivez dans l'entrée de l'enclos, il y a tout un système qui contraint (le visiteur, NDLR) pour voir les choses d'une certaine façon et mettre en valeur la propriété", précise ce spécialiste de la protohistoire qui, avec son équipe, a reconstitué la disposition des bâtiments.

Parmi le mobilier retrouvé, les archéologues ont fait deux découvertes "majeures", selon l'Inrap. La première est un fragment de statue de style celtique. Sur le bloc de calcaire, un personnage est sculpté les mains placées sur le ventre. Dans son dos, deux cervidés s'affrontent.

Un second élément en terre cuite, lui aussi de style celtique, représente un personnage barbu aux yeux exorbités.

Bien que de style celtique, ces deux objets rarissimes sont bien de tradition gauloise, selon les scientifiques de l'Inrap.

Les travaux d'aménagement doivent démarrer en septembre.

Le public pourra visiter le site d'Artenay, ainsi qu'une quinzaine d'autres lieux de fouilles en France, de vendredi à dimanche, lors des Journées européennes de l'archéologie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.