Les smartphones chinois Huawei inquiètent le FBI et la CIA

Les smartphones chinois Huawei inquiètent le FBI et la CIA

LesEchos, publié le jeudi 15 février 2018 à 08h43

Alors que le chinois Huawei tente tant bien que mal de conquérir le marché américain, le troisième plus gros vendeur de smartphones au monde se heurte à la méfiance des services de renseignements locaux.

Mardi, de hauts responsables d'agences gouvernementales, dont les directeurs du FBI, de la CIA et de la NSA, ont déclaré devant le Sénat qu'ils déconseillaient fortement aux Américains d'utiliser des smartphones Huawei, évoquant des risques d'espionnage par la Chine.

Le FBI « très préoccupé »

« Nous sommes très préoccupés par les risques encourus si l'on permet à une entreprise ou à une entité proche de gouvernements étrangers qui ne partagent pas nos valeurs d'avoir tant d'influence dans nos réseaux de télécommunications », a déclaré le directeur du FBI, Chris…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Les smartphones chinois Huawei inquiètent le FBI et la CIA
  • c'est l'hopital qui fait la charité.......

  • Donald TRUMP va devoir se méfier sinon sa " perruque " va s'envoler !!!

  • Aucune surprise à une telle nouvelle...

    Des appareils déjà mis en vente et sur des reportages ont démontré une infiltration où des intrus peuvent entendre vos conversations et autres constats bien peu rassurants...

    Et, où c'était sur des jouets qui venaient de ces pays lointains où ils étaient connectés et étaient espions..... A savoir qu'ils pouvaient influencer des enfants à donner des renseignements à ceux qui interrogeaient sur tout ce dont ils voulaient obtenir...

    Ce fait étant passé sur nos médias à un horaire d'informations.....

    Ces poupées connectées où les citoyens furent mis au courant de faire attention, en attente qu'on les retire de certains rayons...

    Donc, c'est plausible. Une telle nouvelle en attente de confirmation....

    Mais, rien ne peut étonner des citoyens à apprendre de telles nouvelles où des pays travaillent à espionner d'autres pays par la technologie qui fait intrusion et qui renseigne les auteurs qui en récupèrent des données très importantes et confidentielles...

    Concernant les portables... Il paraît que les plus vieux modèles des débuts... Sont plus fiables que ceux des dernières générations...

    Et, où avec des portables, ceux qui sont à des enquêtes obtiennent de nombreux renseignements....

    Toutes ces avancées en technologie ont toujours le revers à un moment T....

    Donc, pour ces jouets, ce fut un cas avéré d'espionnage et entre les mains des enfants....

  • On prête toujours aux autres ses propres déviances!!

    Hé oui les influences ne se partagent pas !

  • Forcément: ils n'ont pas les "backdoor" nécessaires à l'entrée des logiciels espions de la NSA (qui écoute toutes les conversations directement au niveau des smartphones)... comme Apple ou autres.

    Dans le temps (celui des "vieux" GSM tel Nokia ou autres) il fallait d'immenses antennes (le programme "Echelon") pour intercepter les conversations, maintenant il suffit (comme pour les PC) d'un petit logiciel installé dans le système du smartphone et le tour est joué !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]