Les oreillettes traductrices deviennent réalité

Les oreillettes traductrices deviennent réalité
A lire aussi

LesEchos, publié le lundi 05 février 2018 à 12h01

Comprendre les êtres humains, même sans parler leur langue. Ce rêve, disséminé dans la littérature depuis des siècles, semble à portée de main aujourd'hui. Le moyen de l'atteindre : un smartphone et des oreillettes perfectionnées.

Trois acteurs se démarquent dans un marché encore très jeune qui a déjà un nom (anglais) : Hearables. Premier arrivé, Mymanu et son Clik, en mai 2016, suivi par Waverly Labs et son Pilot, en juin 2016, et enfin Google et ses Pixel Buds en octobre dernier. Waverly Labs affirme avoir vendu 25.000 unités en un an et demi, qui seront livrées au printemps, quand Mymanu prévoit une livraison en avril. De nombreuses autres entreprises, notamment le japonais Mars ou de l'allemand Bragi, émergent également.

Un principe simple

Pour toutes ces oreillettes,…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Les oreillettes traductrices deviennent réalité
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]