Les frontières entre le jeu de société et le jeu vidéo s'estompent

Les frontières entre le jeu de société et le jeu vidéo s'estompent
A lire aussi

LesEchos, publié le lundi 05 février 2018 à 08h28

D'un côté, un écran et une manette. De l'autre, un plateau en carton et des dés. Ainsi caricaturés, le jeu vidéo et le jeu de société semblent deux pratiques presque aux antipodes. Et pourtant, les nombreuses passerelles qui existent entre ces deux univers sont de plus en plus visibles.

Ces dernières années, des jeux vidéo comme « XCOM » ou « The Witcher » ont été adaptés en jeux de plateau, et les jeux de société à succès ayant droit à leur version mobile se multiplient (des classiques « Scrabble » et « Monopoly » aux titres modernes « Les Aventuriers du Rail » et « Smallworld »). Et cela ne s'arrête pas là.

Jeux hybrides et thématiques parlantes

Des jeux hybrides émergent, comme le best-seller de 2017 « Unlock », qui retranscrit l'expérience « escape…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Les frontières entre le jeu de société et le jeu vidéo s'estompent
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]