Les Etats-Unis lèvent certaines restrictions sur les ventes de drones

Les Etats-Unis lèvent certaines restrictions sur les ventes de drones
Drone MQ-9 Reaper déployé sur une base en Afghanistan

AFP, publié le jeudi 19 avril 2018 à 20h53

Les Etats-Unis ont levé jeudi certaines restrictions sur les ventes de leurs drones les plus performants afin de renforcer les armées de leurs alliés et de concurrencer la Chine sur le marché mondial des armes, a annoncé la Maison Blanche. 

L'exécutif américain a mis à jour sa politique sur les transferts d'armes afin de promouvoir les exportations et les emplois aux Etats-Unis. Les nouvelles règles concernent en particulier les avions de combat sans pilote.

L'un des conseillers économiques de la Maison Blanche, Peter Navarro, a expliqué que cette levée de restrictions visait à remédier à la décision de l'ancien président Barack Obama de limiter l'accès des alliés américains à la technologie des drones.

Permettre aux entreprises d'armement américaines de commercialiser directement des drones au lieu de forcer les clients étrangers à s'adresser au gouvernement leur permettrait, a-t-il dit, de concurrencer les ventes chinoises de produits "copiés" bas de gamme.

"La politique d'exportation des UAS (systèmes aériens sans pilote) de l'administration uniformisera les règles du jeu en permettant aux entreprises américaines d'augmenter leurs ventes directes aux alliés et partenaires autorisés", a-t-il déclaré.

Selon lui, les exportations américaines d'armes et du secteur de l'aérospatiale atteignent 1.000 milliards de dollars par an, soutiennent 2,5 millions d'emplois bien rémunérés et constituent un élément clé de l'ambition du président Donald Trump de réduire le déficit commercial américain.

Il a également souligné que le marché des drones à lui seul pourrait atteindre 50 milliards de dollars en une décennie, regrettant le déploiement au Moyen-Orient de "répliques chinoises de la technologie américaine des UAS".

À titre d'exemple, M. Navarro a cité le drone de moyenne altitude Wing Loong 2 fabriqué par le groupe chinois Chengdu Aircraft Group. Présenté au salon de l'aéronautique du Bourget en 2017, cet engin constitue, selon lui, "une copie claire" du MQ-9 Reaper de la société américaine General Atomics. 

"Le fait est que nos alliés et nos partenaires veulent acheter des produits américains", a assuré M. Navarro.

Les Etats-Unis ont été les pionniers de l'utilisation d'aéronefs sans pilote, dont certains ont été déployés à l'autre bout du monde grâce à des liaisons par satellite, que ce soit pour des missions de repérage ou des frappes de missiles. Ils permettent d'intervenir sans mettre en danger la vie de personnels américains. 

Mais malgré la précision des missiles guidés par laser déployés sur ce type de drones, des centaines, voire des milliers de civils ont été tués lors des frappes américaines en Asie du Sud, au Moyen-Orient et dans la Corne de l'Afrique. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.