Le premier ours polaire né sous les Tropiques pourrait être abattu

Le premier ours polaire né sous les Tropiques pourrait être abattu

L'ours Inuka photographié le 26 décembre 2017

AFP, publié le jeudi 12 avril 2018 à 12h56

Inuka, le premier ours polaire né sous les Tropiques, pourrait être abattu en raison d'une dégradation importante de son état de santé, a annoncé jeudi le Zoo de Singapour dont il est une des mascottes.

Le mammifère est âgé de 27 ans, soit deux de plus que l'espérance de vie moyenne des ours blancs en captivité.

Wildlife Reserves Singapore a indiqué qu'un examen médical le 3 avril avait montré une dégradation de l'état de santé d'Inuka, qui est soigné pour des problèmes d'arthrite.

Le niveau d'activité de l'ours a diminué ces derniers mois, a indiqué dans un communiqué l'opérateur du zoo, qui précise que l'animal préfère se reposer que d'interagir avec ses gardiens.

Inuka, qui avait fêté ses 27 ans en décembre autour d'un gâteau de gelée végétale au saumon, est né au zoo de Singapour.

L'ours fera l'objet d'un nouvel examen médical fin avril.

"S'il s'avère que son bien-être ne s'améliore pas avec ces traitements intensifs, l'équipe qui s'occupe de lui pourrait avoir à prendre la décision très difficile de ne pas lui permettre de se réveiller de son anesthésie", précise le communiqué.

Menacé par la fonte de la banquise, l'ours polaire est classé "vulnérable" par l'Union internationale pour la conservation de la nature

Il n'en resterait que 22.000 en liberté, selon l'organisation WWF.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.