Le fabricant du Thermomix attaque Lidl en France pour contrefaçons

Le fabricant du Thermomix attaque Lidl en France pour contrefaçons
Un Thermomix à Berlin, le 1er décembre 2014.

publié le vendredi 22 janvier 2021 à 12h43

Le groupe allemand Vorwek accuse Lidl de plagiat avec son Monsieur Cuisine. "Une procédure est en cours dans plusieurs pays dont la France, elle a été lancée depuis l'Allemagne", a indiqué l'entreprise à BFMTV

Star des cuisiniers en herbe, le robot-cuiseur Monsieur Cuisine de Lidl peut-il disparaître des rayons français ? Après avoir fait condamner le géant de la distribution discount en Espagne, obligé de retirer de la vente son robot-cuiseur commercialisé sous marque Silvercrest, Vorwerk également lancé une procédure judiciaire en France.

"Une procédure est en cours dans plusieurs pays dont la France, elle a été lancée depuis l'Allemagne", a indiqué cette semaine à BFMTV la direction française du groupe allemand, confirmant une information d'Europe 1. 




La plainte porte sur la violation de la législation sur la protection des brevets. Le groupe allemand accuse en effet son compatriote de plagiat, le Monsieur Cuisine étant selon lui bien trop similaire à son produit star Thermomix. Les deux robots présentent en effet de nombreuses caractéristiques communes comme la fonction cuisson, la possibilité de peser les aliments depuis le bol de cuisson ou encore l'écran tactile et la connectivité pour télécharger des recettes.

Le Monsieur Cuisine est néanmoins bien moins cher. Fabriqué en Chine, il est vendu 359 euros, contre 1.300 euros pour le Thermomix fabriqué en France. Une différence de prix qui a convaincu les consommateurs. Sa commercialisation en 2019, avait donné lieu à des scènes de cohue. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.