La Nasa envisage des missions robotiques vers une comète et une lune de Saturne

La Nasa envisage des missions robotiques vers une comète et une lune de Saturne

Image fournie par la Nasa, le 15 juin 2017 de Titan, la plus grosse lune de Saturne, prise par la sonde Cassini

A lire aussi

AFP, publié le mardi 26 décembre 2017 à 07h38

La Nasa a annoncé mercredi avoir retenu deux concepts d'exploration robotique du système solaire parmi douze soumis par différentes équipes scientifiques: l'un porte sur l'exploration d'une comète et l'autre sur l'envoi d'une sonde vers Titan, la plus grosse lune de Saturne.

Mais l'agence spatiale américaine devra, à l'issue d'études plus poussées, choisir entre l'un ou l'autre de ces deux finalistes en 2019 pour développer une mission d'exploration qui sera lancée au milieu des années 2020.

"Ces deux projets d'exploration cherchent à répondre à plusieurs des plus grandes questions dans notre système solaire", a précisé Thomas Zurbuchen, responsable des programmes scientifiques à la Nasa. 

La première de ces deux missions, baptisée "Caesar" (Comet Astrobiology Exploration SAmple Return), vise à collecter des échantillons du noyau de la comète Churyumov-Gerasimenko pour les rapporter sur la Terre.

Ils pourraient révéler comment l'origine de la formation de notre planète, des océans et de la vie terrestre. 

Les comètes sont constituées de matériaux provenant d'anciennes étoiles et de nuages interstellaires qui remontent à la naissance du système solaire, il y a cinq milliards d'années. 

De ce fait, ce sont des témoins précieux du passé. 

Quant à la seconde mission, "Dragonfly", il s'agit d'une forme de drone capable d'explorer l'habitabilité de dizaines de sites sur Titan, lune dotée d'une épaisse atmosphère, de lacs et de rivières de méthane liquide à sa surface. 

Les scientifiques pensent que Titan pourrait contenir un océan d'eau sous une épaisse croûte de glace et que la vie pourrait y exister. 

La mission retenue sera la quatrième sélectionnée par la Nasa dans le cadre de son programme "New Frontiers", doté d'un budget de quelque 850 millions de dollars. 

Ces prédécesseurs sont la mission New Horizon, qui a survolé Pluton en 2015, Juno, sonde en orbite autour de Jupiter, et OSIRIS-REx, vaisseau qui doit prélever des échantillons sur l'astéroïde Bennu en 2023 pour les ramener sur Terre.

Les autres projets du programme "New Frontiers" portent sur l'étude de Saturne, de Vénus ou d'astéroïdes autour de Jupiter.

Deux de ces projets viennent également d'être retenus par la Nasa pour faire d'objet d'un plus grand développement technologique: les sondes "Enceladus Life Finder" et "Venus In situ Composition Investigations" ou Vici. 

La première est conçue pour capter des indices d'une activité biologique dans le geyser géant qui jaillit d'Encelade. 

Quant à Vici, ce serait le premier vaisseau robotique de la NASA à explorer Vénus en trois décennies. Venus Express de l'Agence spatiale européenne (ESA) est le dernier vaisseau à avoir étudié de près cette planète, entre 2006 et 2014, avant de se retrouver à cours de carburant.

 
2 commentaires - La Nasa envisage des missions robotiques vers une comète et une lune de Saturne
  • Quand on voit ce qu'on fait de la Terre , on peut se demander ce qu'on va faire des autres planètes .
    Pour moi dans tout celà , il s'agit d'assurer l'avenir des plus nantis

  • On ferait mieux d'utiliser cet argent à sauver du moins si l'on peut encore notre planète.
    Ce qui est bizarre, c'est qu'en terme de pollution, tous les transports et chauffages sont dénoncés, mais rien sur le transport aérien, et pourtant à chaque vols des avions, fusées, etc, etc , cela correspond à la pollution des dizaines de milliers de voitures, cars, camions etc etc, surtout pour la plupart pour aller se faire dorer au soleil, donc rien d'obligatoire, la il y a de l'argent à récupérer !!!!!

    Vous vous trompez un avoin est moins poluant que votre vehicule que vous prenez tout les jours seul pour aller au travail, malgré tout ce commentaire ne fait rien avancer sur le sujet requis , grace a l'avancer technique des vehicule spaciaux que les panneau solaire ont vu le jour et bien d autre invention qui nous utilisons tous les jours et dont certains reduisent la polution , isolation thermique qui reduisent les emitions de chauffage ect....

    Vous n'avez rien compris à la recherche et aux bienfaits de ses investissements qui s'ils n'avaient pas été faits, ne vous aurez pas permis d'écrire ses lignes. L'amalgame et les raccourcis ne sont pas le meilleur des chemins pour solutionner nos problèmes de planète.

    grâce à la conquète spatiale on a fait des progrès considérables en médecine et en imagerie médicale, votre téléphone protable fonctionne avec les satellites qui en sont des retombées, vous parlez de pollution mais c'est grace au satellites encore une fois qu'on la mesure, la robotique et l'informatique en ont grandement bénéficié aussi, les couches culottes de vos momes (ou grand parents) sont des retombées directes d'une invention pour les cosmonautes, je ne vous parlerais pas de la physique fondamentale qui fait des progrès considérables grâce à cela, mais plutot des panneaux solaires, de votre gps, des air bags de votre voiture, des pompes à insuline, des outils sans fil, de votre siège de tuture, des couvertures de survie, de l'amélioration de la météorologie, du l'ordinateur ou du portable que vous utilisez pour décrier, de l'amélioration des cultures grace à la télédetection de précision, de la prevention de maladies comme le paludisme toujours grâce à la modélisation permise par la teledetection, ...
    la liste pourrait encore s'allonger
    mais puisque vous parlez d'économies sachez que les bénéfice engrangés grâce aux progrés fait pour et par la recherche spatiale sont de l'ordre d'une vingtaine de fois l'investissement. pas mal quand même comme économie...

    Avion moins polluant que l'automobile, encore une comme cela à l'oreille d'un cheval de bois et il vous met un coup de sabot!
    Tant que l'homme restera sur terre les ''petits hommes verts'' seront en sécurité.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]