La crise migratoire peut-elle changer la relation Nord-Sud ?

La crise migratoire peut-elle changer la relation Nord-Sud ?

La Tribune, publié le lundi 05 février 2018 à 10h58

Considérés souvent comme une charge, les réfugiés seront une chance, notre chance, une victoire pour la paix, un rebond pour l'Europe et un souffle pour notre civilisation, estime Bernard Devert, fondateur d'Habitat et humanisme.

Que de lieux en Europe où débarquent des femmes et des hommes violentés par la guerre et la misère. Venus jusque-là, ils ne désespèrent pourtant pas. Quelle énergie les habite pour ne point capituler, consentant à endurer de nouvelles souffrances sur leur chemin d'exil.

Tout a été dit, et souvent bien dit, sur l'inacceptable de ces drames. Reconnaissons, sans culpabilisation destructrice, qu'il reste beaucoup à faire pour que les demandeurs d'asile ou réfugiés ne soient pas rejetés après avoir été jetés.

 Comment rester étrangers au fait que…

Lire la suite sur La Tribune

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - La crise migratoire peut-elle changer la relation Nord-Sud ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]