L'équipementier chinois ZTE privé de composants américains

L'équipementier chinois ZTE privé de composants américains

La Tribune, publié le lundi 16 avril 2018 à 17h16

Après la découverte de nouvelles fraudes au cours de l'enquête sur la violation de l'embargo contre l'Iran et la Corée du Nord par le groupe ZTE, les autorités américaines ont décidé, lundi, de mettre fin aux exportations de composants américains destinés à l'équipementier chinois.

Les temps sont décidément durs pour les équipementiers chinois aux Etats-Unis. Les autorités américaines ont décidé lundi de mettre fin aux exportations de composants américains destinés au groupe chinois ZTE, en raison de déclarations frauduleuses au cours de l'enquête sur la violation de l'embargo contre l'Iran et la Corée du Nord.

Découverte de nouvelles fraudes de la part de ZTE

Les Etats-Unis avaient déjà infligé en mars 2017 une amende de 1,2 milliard de dollars au géant chinois…

Lire la suite sur La Tribune

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.