Jean-Pierre Elkabbach revient par la grande porte chez Europe 1

Jean-Pierre Elkabbach revient par la grande porte chez Europe 1
Le journaliste Jean-Pierre Elkabbach, le 22 février 2019 à Paris

publié le vendredi 20 août 2021 à 17h36

Le journaliste Jean-Pierre Elkabbach, âgé de 83 ans, reprend du service sur l'antenne d'Europe 1, après en avoir été écarté en 2017, pour mener les grands entretiens matinaux du week-end, selon un communiqué de la radio.

"Cette année présidentielle marque le grand retour de Jean-Pierre Elkabbach qui prendra les commandes du grand entretien chaque week-end à 8h15", annonce Europe 1 qui lance lundi sa nouvelle grille de programmes.

Le vétéran du journalisme politique fait son retour sur fond de rapprochement houleux entre Europe 1 et la chaîne d'information CNews, avec qui la radio partage désormais le même actionnaire principal, Vincent Bolloré, qui contrôle Vivendi et sa filiale Canal+.

La radio a connu en juin sa première grève d'ampleur qui a révélé la crainte d'une grande partie de la rédaction de devenir un "média d'opinion" semblable à CNews. Depuis, outre la suppression prévue d'une quarantaine de postes, les prétendants au départ sont nombreux tout comme les évictions.

Le présentateur Laurent Cabrol, l'éditorialiste politique Michaël Darmon, l'humoriste Nicolas Canteloup, Patrick Cohen, Pascale Clark, Anne Roumanoff, Bertrand Chameroy, Matthieu Belliard, Julie Leclerc ou encore Wendy Bouchard... Cette liste de partants s'est allongé au fil des semaines, illustrant la crise historique traversée par la radio. 

Pour Jean-Pierre Elkabbach, nommé conseiller de Vincent Bolloré en 2017 après son éviction d'Europe 1, c'est un retour aux sources. Il avait rejoint la radio dès 1981 avant de la quitter en 1993 pour prendre la tête de France Télévisions. Il y était revenu en 1996, éclaboussé par un scandale sur l'attribution de contrats juteux aux animateurs-producteurs stars de France 2.

Intervieweur historique réputé pour son style pugnace, voire irritant, sa longévité à l'antenne avait fini par lasser une partie du public au point de se voir évincé fin 2016 de la case quotidienne qu'il animait de longue date.

Il avait alors rejoint CNews mais avait dû quitter l'antenne fin octobre 2019 pour raisons de santé. Il avait fait son retour en septembre 2020 sur la chaîne d'info continue avec l'émission politique "Repères".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.