Internet : encore 1,5 milliard de déconnectés dans le monde

Internet : encore 1,5 milliard de déconnectés dans le monde

LesEchos, publié le jeudi 01 février 2018 à 16h34

C'est un chiffre qui donne le tournis. Selon le dernier rapport annuel de We Are Social, publié le 30 janvier dernier, le monde comptait 4 milliards d'internautes en janvier, soit plus de la moitié de la population mondiale, et près de trois-quarts des plus de 15 ans. En un an, le réseau des réseaux a accueilli 248 millions d'internautes.

La hausse est vertigineuse. Depuis janvier 2012, le nombre d'internautes a tout simplement doublé. En 2013, on ne comptait « que » le tiers de la population mondiale de connectée. En 2015, la barre des 3 milliards d'internautes était franchie et en 2017, le mobile devenait le vecteur favori de connexion.

HTML

<center><div class='infogram-embed' data-id='05bdbf0f-9ebb-4ea5-9b23-e95b8dcdc6c7' data-type='…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Internet : encore 1,5 milliard de déconnectés dans le monde
  • L'avilissement de la nouvelle société avec de nouvelles maladies assurées !!!!!
    Mais avec utilisation à bon escient, OK cela peut rendre plus intelligent !!!!
    Et c'est un aspect de la communication mais RIEN NE VAUT L'ORAL !!!!

  • Deux choses primordiales sur ce sujet me choquent.
    La première, moins grave, mais très significative, est que le titre possède l'adverbe "encore". Comme si cela était grave, à améliorer.
    La seconde, dans le suite de la phrase précédente, est que, sans citer de chiffre, la moitié ou presque, du monde souffre de malnutrition, que tant de maladies ne soient pas soignées ou si mal, que des guerres affectent tous les continents, que l'esclavage subsistent et que des multinationales soient arrivées à implanter ce genre de télécommunications dans des pays, chez des gens, qui n'ont rien à manger, dont l'espérance de vie est moitié moindre que la nôtre. Et on parle de leur "donner" internet.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]