Tech-Media

Intelligence artificielle : avoir une discussion avec Arthur Rimbaud ? Un musée va vous donner cette opportunité

Les visiteurs de la Maison des Ailleurs, à Charleville-Mézières, pourront prochainement discuter avec une version numérique de l’illustre poète.

Avez-vous envie de parler avec Arthur Rimbaud ? Si le célèbre poète est mort à la fin du XIXe siècle, la Maison des Ailleurs à Charleville-Mézières propose à ses visiteurs de pouvoir avoir une discussion… avec sa version numérique, via l’utilisation de l’intelligence artificielle. Selon France 3 Grand Est, cette initiative sera proposée à partir du samedi 18 mai.

Chers visiteurs, bienvenue dans la maison où j’ai habité adolescent. Je m’appelle Arthur Rimbaud”, dira notamment le clone numérique aux spectateurs. Cet Arthur Rimbaud répondra aux questions des curieux depuis l’Afrique, où il a vécu une partie de sa vie, rappelle France 3 Grand Est.

Se rapprocher du vrai, la quête du projet

La société alsacienne Jumbo Mana est à l’origine de ce projet un peu étonnant. Au micro de la chaîne locale, le fondateur explique que cette reproduction de Rimbaud a été difficile à réaliser et reconnaît “des lacunes, notamment sur la voix”.

“Il n’y avait pas d’enregistrement à l’époque pour avoir le son de sa voix. Il a fallu interpréter, avec l’aide d’experts dans ce domaine, pour savoir s’il avait plutôt une voix grave ou une voix aiguë, pour se rapprocher” de la réalité, explique Christophe Renaudineau.

La création de ce nouveau Rimbaud a nécessité quatre mois de travail. Et d’après Carole Marquet-Morelle, directrice des musées de Charleville-Mézières, les réponses données par le poète seront concrètes. “Notre IA s’appuie sur des données scientifiques rigoureuses”, promet-elle au micro de France 3 Grand Est.

publié le 15 mai à 12h36, Baptiste Marin, 6Medias

Liens commerciaux