Hong Kong: le cours des actions du quotidien pro-démocratie quadruple

Chargement en cours
Un employé à l'imprimerie du journal Apple Daily, le 11 mai 2021 à Hong Kong
Un employé à l'imprimerie du journal Apple Daily, le 11 mai 2021 à Hong Kong
1/2
© AFP, Peter PARKS

publié le jeudi 27 mai 2021 à 15h26

Les actions de la société mère du groupe du quotidien hongkongais pro-démocratie Apple Daily ont quadruplé jeudi matin à la reprise des transactions après un arrêt de huit jours des échanges en Bourse. 

Le plus grand groupe médiatique pro-démocratie de Hong Kong, Next Digital Limited, qui publie Apple Daily et le magazine en ligne Next, avait suspendu le 17 mai la cotation de son titre après le gel par les autorités des avoirs de son propriétaire emprisonné Jimmy Lai, bête noire de Pékin.

A le reprise jeudi des transactions, le cours de l'action a grimpé en flèche, passant de 0,19 dollars hongkongais (2 euros) à 0,80 HKD, avant de redescendre à 0,36 HKD en milieu de matinée.

Cette hausse pourrait s'expliquer par le souhait de Hongkongais d'afficher leur solidarité avec l'Apple Daily, en difficulté, par l'achat d'actions du groupe.

Une hausse en Bourse similaire avait été enregistrée le jour de la première arrestation du magnat des médias en août.

Le milliardaire de 73 ans irrite Pékin en raison du soutien de ses journaux au mouvement pro-démocratie à l'origine de manifestations gigantesques en 2019.

Apple Daily a soutenu constamment les manifestations qui se sont succédé sans relâche pendant des mois en 2019 dans le centre financier asiatique.

Mercredi, dans un document annonçant une reprise des transactions, Next Digital estimait qu'environ 500 millions de dollars hongkongais (53 millions d'euros) d'avoirs de M. Lai ont été gelés, y compris sa participation à hauteur de 71% dans le groupe.

Ce gel ne concerne cependant pas Next Digital ni ses filiales, a précisé le groupe. 

Il s'agissait du premier gel par les autorités hongkongaise pour avoir enfreint la drastique loi sur la sécurité nationale imposée l'an passé par Pékin, une mesure qui pourrait inquiéter certains investisseurs.

Next Digital a indiqué que son solde et sa trésorerie bancaire s'élevaient fin mars à environ 520 millions HKD.

"Le fonds de roulement actuel du groupe est suffisant pour tenir au moins 18 mois à partir du 1er avril sans autre apport financier de M. Lai", selon le document.

Ce gel des avoirs intervient alors que les autorités chinoises sont engagées dans une reprise en main musclée de Hong Kong, où elles entendent réduire les dissidents au silence.

M. Lai purge actuellement une peine de 14 mois de prison pour avoir pris part à deux manifestations en 2019 et fait l'objet de deux autres procédures en lien avec des rassemblements. 

Il est également accusé de "collusion avec des forces étrangères" pour avoir prétendument préconisé des sanctions étrangères contre Hong Kong et les dirigeants chinois, des faits pour lesquels il encourt la prison à vie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.