Essonne : fenêtre sur la maison de Léonard Foujita

Essonne : fenêtre sur la maison de Léonard Foujita©ANNE CHEPEAU / RADIO FRANCE
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 08 juin 2018 à 19h48

C'est la saison des coquelicots. Ce paysage a inspiré le peintre Foujita depuis sa maison de Villiers-le-Bâcle (Essonne). Né au Japon en 1886, ce descendant de samouraï arrive à Paris à l'âge de 27 ans. L'artiste se fait très vite remarquer dans le Paris des années 20. Le peintre est aussi un grand fan de Louis Amstrong. "On l'identifie directement grâce à sa frange, ses petites moustaches et ses lunettes rondes", rappelle Jeanne-Maris Portevin, docteure en histoire de l'art. Il choisit ses modèles dans les terrasses des cafés, dans la rue, et les faits monter dans son atelier.

Un atelier en l'état

C'est en été 1966 que Foujita tire un trait sur sa vie de bohème parisienne pour s'installer dans sa maison avec sa 5e femme dans l'Essonne. "Quand Foujita s'installe dans sa

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.