Edition: Vanessa Springora quitte la direction de Julliard

Edition: Vanessa Springora quitte la direction de Julliard
Vanessa Springora au festival "Les Ecrivains chez Gonzague Saint-Bris" à Chanceaux-pres-Loches, le 29 aout 2021

publié le lundi 20 septembre 2021 à 17h49

L'éditrice Vanessa Springora, devenue autrice à succès avec "Le consentement", le récit qui avait lancé l'affaire Matzneff, va quitter la direction de Julliard après moins de deux ans à ce poste, a annoncé lundi le groupe Editis.

"Vanessa Springora continuera à collaborer avec les éditions Julliard, maison à laquelle elle est très attachée, en tant qu'éditrice indépendante et directrice de collection", a écrit le groupe dans un communiqué.

Julliard avait subi en 2019 le départ de deux éditeurs renommés, Bernard Barrault et Betty Mialet, qui ont fondé en 2020 leur propre maison, Barrault-Mialet, au sein d'un groupe concurrent, Madrigall (Gallimard, Flammarion, etc.).

La tâche était particulièrement lourde: les auteurs vedettes de Julliard comme Philippe Jaenada, Jean Teulé ou Mazarine Pingeot sont eux aussi partis.

Editis a évoqué le "souhait de Vanessa Springora de se consacrer davantage à l'écriture", sans plus de précisions.

Son premier livre, "Le Consentement", paru en janvier 2020, avait secoué le monde des lettres en écrivant comment, adolescente, elle avait été entraînée dans une relation sous emprise avec un écrivain qui en avait près de 50. 

Succès de librairie, le livre a provoqué un électrochoc, mettant en lumière le sujet des violences sexuelles envers les mineurs et la complaisance dont M. Matzneff a bénéficié dans le milieu littéraire parisien. 

La nouvelle directrice des éditions Julliard est Stéphanie Chevrier, qui va cumuler cette fonction avec celle qu'elle occupait déjà de directrice des éditions La Découverte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.