Des régulateurs américains réitèrent leurs mises en garde contre les crypto-monnaies

Des régulateurs américains réitèrent leurs mises en garde contre les crypto-monnaies

Jay Clayton, le patron de l'autorité des marchés financiers (SEC) le 23 mars 2017 à Washington

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 05 janvier 2018 à 13h48

Deux régulateurs américains ont réitéré jeudi leurs mises en garde aux investisseurs tentés par les crypto-monnaies et notamment le bitcoin, dont la valeur a explosé l'an dernier.

Profitant des avertissements émis par une association de gérants de produits financiers en Amérique du nord (NASAA), Jay Clayton, le patron de l'autorité des marchés financiers (SEC), et deux de ses collègues rappellent que les "monnaies" virtuelles n'offrent pas les mêmes gages de sérieux et de sécurité que les devises classiques.

"Si elles sont présentées comme des substituts aux devises traditionnelles, les crypto-monnaies manquent toutefois de beaucoup d'importantes caractéristiques dont disposent ces mêmes monnaies, notamment le soutien d'une autorité souveraine", argumentent-ils. 

En conséquence, "les investisseurs doivent approcher les crypto-monnaies, les ICO (levées de fonds en crypto-monnaie, NDLR) et les autres produits financiers adossés aux crypto-monnaies avec prudence", soulignent-ils.

Mi-décembre, la SEC avait déjà suspendu l'ICO d'une entreprise californienne, estimant qu'en promettant des gains aux investisseurs intéressés, elle aurait dû au préalable s'enregistrer auprès de ses services.

Elle s'était montrée quelques jours plus tôt plus sévère en engageant des poursuites pour fraude à l'encontre d'un Canadien accusé d'avoir levé jusqu'à 15 millions de dollars auprès de particuliers à qui il aurait promis un retour sur investissement de 1 à 13 en moins d'un mois.

Les "ICO" sont surveillées de près par les régulateurs à travers le globe, certains pays comme la Chine et la Corée du Sud les interdisant tout simplement.

Jeudi également, Christopher Giancarlo, le patron de la CFTC (l'autorité de régulation des marchés à terme et des produits dérivés aux Etats-Unis), a insisté sur les risques liés aux monnaies virtuelles.

"Les risques associés aux monnaies virtuelles impliquent: risques opérationnels liés à l'absence de régulation et de contrôle des plates-formes; risques de piratage des plates-formes d'échanges et des porte-monnaies virtuels; risques liés à la spéculation et l'extrême volatilité des prix; risques de fraude et de manipulation (...), des délits d'initié, des fausses déclarations, des schémas de Ponzi et d'autres formes de fraude et de manipulation de marché", avertit-il.

La CFTC a autorisé fin 2017 les échanges de produits financiers permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse du bitcoin sur des places financières où sont échangés les produits dérivés comme le Chicago Mercantile Exchange (CME) et le Chicago board options exchange (Cboe).

 
5 commentaires - Des régulateurs américains réitèrent leurs mises en garde contre les crypto-monnaies
  • cela rappel les emprunts russe

  • Réveillez vous!!!
    Il ne suffit pas d'appeler monnaie un bitcoin pour que çà donne la même garantie que l'Euro...
    Il s'agit d'une monnaie gérée par une entreprise privée.... même si créée initialement sur des bons sentiments c'est une entreprise capitaliste dont le but sera forcément de faire de l'argent... c'est un produit qui sera soumis à la spéculation et aux bulles financières sans pouvoir se défendre et c'est déjà le cas....

  • je croit que c'est tout le systeme qui est en train d'echapper aux banquiers et par la meme aux banques centrale et n'oublions pas que ce sont ces memes banques qui ont tout deregularisé le systeme international avec la benediction des autorités en place alors que les planches a billets tourne a fond pour soutenir les economies n'oublions pas que tout ceci est artificiel et qu'on nous dit sa y est la crise est derriere nous tout cela est de l'intox donc il y a un marché paralele qui s'est mis en place qui ne repond a aucune regle logique et qui fait miroiter des fortunes immediates c'est le bitcoin je pense que c'est une bonne valeur refuge en prevision du prochain crash boursier reste a savoir quand il arrivera mais tout les elements sont reunis pour que l'ancien systeme se casse la geule une bonne fois pour toute qui va payer c'est pas le riche lui y a longtemps qu'il a tout mis a l'abri converti en or ou en bitcoin donc il reste que les petits et classes moyenne voila

  • une nouvelle escroquerie bancaire qui s annonce

  • de toutes façons tant que ces monnaies totalement invisibles seront l'apanage des truands, d'ailleurs de nombreuses entreprises font actuellement des stocks de bitcoin d'où son envolée pour devancer les futures demandes de rançons en bitcoin bien sûr des futurs piratages informatiques , elles auront encore de beaux jours devant elles !!!

    quelle bonheur d'acheter du vent !

    Avec quelle monnaie les truands font ils leur business d'armes de drogues depuis des décennies ?? , réveillez vous !! du bitcoin ou du dollar ?? Est ce qu'il faut supprimer internet car les tarés d'islamiste l'utilisent pour recruter??? faut il interdire les téléphones portables car les dealers les utilisent ??? Vous ne voulez pas investir, c'est votre libre choix mais laissez ceux qui ont envie de le faire en maîtrisant leurs risques

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]