Des hackers soutiennent les "Gilets jaunes" et annoncent le chaos le 8 décembre

Des hackers soutiennent les "Gilets jaunes" et annoncent le chaos le 8 décembre

La Tribune, publié le vendredi 07 décembre 2018 à 16h39

Des cyberattaques ont eu lieu les 3 et 4 décembre contre au moins cinq sites web institutionnels, dont celui de l'Urssaf et du ministère de la Justice. Mais les "Gilets jaunes" n'y sont pour rien. Les attaques viennent de groupes de hackers bien connus qui s'inscrivent en soutien des "Gilets jaunes" et qui profitent du climat social tendu pour attaquer l'État. Des hackers appellent à multiplier les cyberattaques lors de la journée de mobilisation du 8 décembre.

Les "Gilets jaunes" ont trouvé un soutien qu'ils n'avaient pas forcément anticipé : celui de certains groupes de cyber-militants, ou hacktivistes, du Dark Net. Les 3 et 4 décembre dernier, les équipes de cyber-renseignement de l'entreprise américaine FireEye ont observé des attaques sur au moins cinq sites web

Lire la suite sur La Tribune

Vos réactions doivent respecter nos CGU.