Décès du Japonais Ei-ichi Negishi, prix Nobel de chimie en 2010

Décès du Japonais Ei-ichi Negishi, prix Nobel de chimie en 2010
Le lauréat du prix Nobel de chimie Ei-ichi Negishi, le 10 décembre 2010 à Stockholm en Suède

publié le samedi 12 juin 2021 à 09h47

Le lauréat du prix Nobel de chimie Ei-ichi Negishi, récompensé en 2010 avec son compatriote Akira Suzuki et l'Américain Richard Heck, est décédé à l'âge de 85 ans, a annoncé vendredi l'université américaine où il enseignait.

M. Negishi est mort dimanche à Indianapolis et sa famille prévoit de faire rapatrier son corps au Japon l'année prochaine, selon l'université Purdue.

Les trois chimistes s'étaient vus attribuer le Nobel pour avoir créé un des outils les plus sophistiqués de la chimie, ouvrant la voie à des traitements du cancer et à des produits électroniques et plastiques révolutionnaires.

Leurs découvertes permettent à des centaines de scientifiques de synthétiser de nombreuses substances présentes dans la nature à travers le monde, des mers italiennes aux océans des Philippines à la jungle indonésienne de Bornéo, selon le comité Nobel.

M. Negishi avait comparé leur travail à un jeu avec "des legos (qui) peuvent être mis ensemble pour faire des choses de toutes les formes, taille ou couleur", note le communiqué de Purdue.

"Le monde a perdu un grand et charmant homme, quelqu'un qui a fait une différence dans la vie des gens en tant que scientifique et comme être humain", a noté le président de Purdue, Mitch Daniels.

"Nous sommes attristés par son décès mais reconnaissants pour ses découvertes qui ont changé le monde", ajoute-t-il.

Né en 1935 à Changchun, une ville japonaise à l'époque mais aujourd'hui chinoise, le professeur Negishi avait grandi au Japon où il avait terminé ses études secondaires avant de rejoindre une entreprise de produits chimiques et pharmaceutiques, Teijin.

Mais il s'était rapidement rendu compte que pour faire de la chimie de haut vol, il lui fallait se rendre aux Etats-Unis "qui étaient à l'époque un pays dominant" en matière de recherche scientifique.

M. Negishi était arrivé aux Etats-Unis en 1960 pour étudier à l'Université de Philadelphie où il avait obtenu son doctorat en 1963. En 1979, il avait été nommé professeur à l'Université de Purdue (Indiana, Etats-Unis) où il est par la suite devenu professeur émérite.

C'est en y côtoyant plusieurs lauréats du prestigieux prix qu'il avait acquis la certitude que le Nobel "n'est pas juste une fiction, c'est une réalité et, théoriquement, n'importe qui peut le recevoir, même moi".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.