Décès de Suzanne Citron : l'historienne qui a déconstruit le mythe national

Décès de Suzanne Citron : l'historienne qui a déconstruit le mythe national©BRUT
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 25 janvier 2018 à 14h21

Elle est l'auteure du livre Le mythe national. Suzanne Citron s'est éteinte à Paris ce lundi 22 janvier, à l'âge de 95 ans. L'historienne et enseignante s'était fait connaître pour ses travaux sur la construction du roman national sous la IIIème République. Elle appelait à dénationaliser et réinventer l'histoire de France. Retour sur le parcours de cette femme dont l'essai Le mythe national a marqué l'historiographie contemporaine. 

J'ai trouvé dans l'histoire scolaire, une histoire de la raison d'État 

Suzanne Citron

Née en 1922 en Moselle sous le nom Grumbach, Suzanne Citron est issue d'une famille "qui se considérait comme française-israélite. L'ordre étant important." Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle franchit clandestinement la ligne de démarcation en 1941…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Décès de Suzanne Citron : l'historienne qui a déconstruit le mythe national
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]