Chez Free, des « licenciements disciplinaires massifs »

Chez Free, des « licenciements disciplinaires massifs »

LesEchos, publié le mardi 06 février 2018 à 08h33

Free multiplierait-il les licenciements pour faute grave pour s'éviter les coûts d'un plan social ? C'est ce qu'avance un rapport d'experts pointant « une logique de compression des effectifs non assumée » au sein de Mobipel, le centre d'appels de l'opérateur Free (groupe Iliad).

Ce rapport, commandé par le comité d'entreprise de Mobipel au cabinet Alter au moment de la diffusion en septembre de l'émission « Cash investigation », dénombre une forte proportion de licenciements pour « faute grave ».

Effectifs réduits de 60 %

Entre juin 2014 et septembre 2017, les effectifs de ce centre situé à Colombes (92) ont été réduits de 60 % (à 287 salariés), indique le rapport, révélé par l'hebdomadaire « Politis ».

Lire aussi :

> En forme, Free et Bouygues Telecom profitent des…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Chez Free, des « licenciements disciplinaires massifs »
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]