Succès pour le troisième lancement d'une Ariane 5 de l'année

Succès pour le troisième lancement d'une Ariane 5 de l'année
Lancement de la fusée Ariane 5 à Kourou, en Guyane française, le 18 février 2020

, publié le mercredi 19 février 2020 à 07h25

Pour son troisième vol de l'année 2020, Ariane 5 a réussi, mardi à placer deux satellites de télécommunications et de surveillance de l'environnement pour le Japon et la Corée du sud.

"Ariane 5 a parfaitement réussi sa mission" a indiqué mardi par communiqué le Centre nation d'études spatiales (Cnes) à l'issue de la mise en orbite de deux satellites par le lanceur qui a décollé de Kourou, en Guyane française.

Le lancement a eu lieu à 19H18 heure locale (22h18 GMT, 23H18 Paris).

Ariane 5 a placé en orbite le satellite GEO-KOMPSAT-2B pour l'Institut coréen de recherche aérospatiale (KARI) et le satellite JCSAT-17 pour le compte de l'opérateur japonais SKY Perfect JSAT Corporation.

Le satellite de télécommunications JCSAT-17 couvrira le Japon et la région Asie-Pacifique. Il est le 21e satellite de l'opérateur japonais à être lancé par Arianespace. Sa durée de vie est estimée à 15 ans.

8e satellite lancé par Arianespace pour la Corée du Sud, GEO-KOMPSAT-2B (3,4 T) doit effectuer des missions de surveillance de l'environnement terrestre et des océans pour le gouvernement sud-coréen.

GEO-KOMPSAT-2B est équipé de "GOCI II (Geostationary Ocean Color Image), instrument d'observation de la couleur de l'eau des océans, fourni par Airbus Defence and Space, et GEMS (Geostationary Environmental Monitoring Spectrometer) un spectromètre géostationnaire de surveillance environnementale, fourni par Ball Aerospace & Technologies", avait précisé la société de lancement Arianespace.

"Alors qu'Ariane 6 effectuera cette année son premier vol, neuf lancements d'Ariane 5 sont encore prévus jusqu'en 2023", a déclaré par communiqué André-Hubert Roussel, président exécutif (CEO) d'ArianeGroup, maître d'œuvre pour le développement, la production et l'exploitation des lanceurs Ariane 5 et Ariane 6.

André-Hubert Roussel a aussi promis "une transition fluide entre les deux lanceurs".

Il s'agit du 252e vol d'un lanceur Ariane, qui a fêté son 40e anniversaire le 24 décembre dernier, et du 108e tir d'une Ariane 5.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.