Yvelines : un couple de policiers retrouvés morts, la piste du féminicide privilégiée

Yvelines : un couple de policiers retrouvés morts, la piste du féminicide privilégiée
(illustration)

, publié le mercredi 03 février 2021 à 16h49

La policière a été retrouvée armée d'un couteau et blessée par balle à la tête.

Deux policiers entretenant une relation "extraconjugale" ont été retrouvés morts mardi soir dans un appartement de la Celle-Saint-Cloud (Yvelines), a-t-on appris mercredi 3 février de sources concordantes. Les enquêteurs privilégient la piste du féminicide suivi d'un suicide.

Le parquet de Versailles a indiqué privilégier à ce stade la thèse de "l'homicide de la victime puis du suicide de l'auteur" pour raisons personnelles. "L'homme qui a tué la femme avant de se suicider est le premier scénario mais cela doit être confirmé par les éléments d'enquête et l'autopsie", a déclaré Maryvonne Caillibotte, procureure de Versailles.

L'homme de 31 ans, marié et père d'un enfant, a tué par balle la femme de 29 ans, avec qui il entretenait une "relation extraconjugale", ont précisé des sources proches de l'enquête.

Ils ont été retrouvés grièvement blessés vers 22h30 au domicile de la femme, qui habitait dans un appartement d'une résidence de cette ville de banlieue à l'ouest de Paris. Leur décès a été constaté environ une demi-heure plus tard. Selon les premiers éléments constatés, la femme a été retrouvée munie d'un couteau et blessée à la tête par balle. L'homme présentait également une blessure à la tête.

90 féminicides en 2020

Affectés dans le département voisin des Hauts-de-Seine, l'homme travaillait au commissariat de Suresnes, et la femme à celui de Sèvres, selon une source policière. 

Une enquête a été ouverte du chef d'homicide avec usage d'une arme à feu, a précisé le parquet. La police a découvert les corps des deux agents après avoir été appelée sur place pour trouble du voisinage, selon une source proche du dossier. Le commissariat de Versailles a été saisi de l'enquête.

En 2020, 90 femmes ont été tuées par leurs conjoints et ex-conjoints, contre 146 féminicides comptabilisés par le gouvernement en 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.