Vosges : un enfant de 4 ans meurt noyé après s'être échappé de la garderie

Vosges : un enfant de 4 ans meurt noyé après s'être échappé de la garderie
L'enfant n'a pas pu être réanimé. (Illustration)

Orange avec AFP, publié le samedi 25 mars 2017 à 09h27

- Un enfant de quatre est mort noyé dans un canal vendredi dans les Vosges. Il aurait échappé à la vigilance du personnel de sa garderie.-

Le drame s'est noué vendredi 24 mars en plein après-midi.

Un garçonnet de 4 ans est mort noyé dans un canal à Charmes, dans les Vosges. Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait échappé à la vigilance de l'équipe de la garderie d'un centre social où il passait la journée, raconte Vosges Matin.



C'est un camping-cariste qui, après avoir plongé, a sorti son corps inanimé des eaux du canal du Battant, 300 mètres en aval, raconte le quotidien local. Malgré ses efforts, puis ceux des pompiers et des secouristes du Samu, le petit garçon n'a pas pu être réanimé. Le décès a été constaté vers 17h30, raconte le quotidien local. L'enquête a été confiée aux gendarmes de la brigade territoriale de Charmes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
35 commentaires - Vosges : un enfant de 4 ans meurt noyé après s'être échappé de la garderie
  • La seule certitude est que la mort de cet enfant est dramatique. Les circonstances sont peu claires; par exemple, on ignore comment l'enfant est sorti, si c'est par un passage "normal" ou en escaladant une barrière prévue pour retenir des plus petits, si une serrure était cassée depuis peu, etc. Ce genre de faits change les responsabilités des uns et des autres.
    Je rappelle qu'il arrive que des enfants se noient dans des mares ou des piscines de jardin alors qu'elles sont entourées d'une clôture réglementaire mais qu'ils ont réussi à en ouvrir le portail. Et il n'y a généralement pas beaucoup de bambins à surveiller.
    Avant de désigner des coupables, il est donc préférable d'attendre les conclusions de l'enquête... Et de penser à la peine des parents.

  • mon neveu s'est retrouvé sur la voie ferrée assis en train de jouer , avec un système comme ça, !
    là c'était une innovation style " école ouverte "
    c'est sa maman qui revenant plus tôt du travail est tombée dessus alors qu'il était censé être à l'école !

  • Pensées sincères à la famille. C'est un cauchemar.

  • Pauvre enfant et famille.
    Depuis quelques années, la garderie dans les écoles est assurée par des personnes qui n'ont pas l'examen nécessaire et donc ne peuvent être responsables. Par contre, c'est le ministre de l'Education Nationale qui est seul responsable car il a mis en place des plages pour soit disant faire des activités et le personnel encadrant n'est pas qualifié.

    L'enfant a réussi à quitter la garderie d'un centre social, structure sur laquelle le Ministère de l’Éducation Nationale n'a pas autorité. Vous confondez une telle garderie avec les activités péri-scolaires mises en place par M. Peillon.

  • horrible.... pensé aux parents