Vincent Lambert : le CHU de Reims de nouveau favorable à un «arrêt des traitements»

Vincent Lambert : le CHU de Reims de nouveau favorable à un «arrêt des traitements»

CHU de Reims (Marne), fin 2014. Devenue la tutrice de son époux, Rachel Lambert (à gauche) pourra agir en justice en son nom et devra être consultée pour toute décision médicale.

leparisien.fr, publié le lundi 09 avril 2018 à 16h06

A l'issue d'une procédure collégiale, son médecin a conclu à une «obstination déraisonnable» envers le patient tétraplégique, dont les parents souhaitent le maintien en vie.

C'est un nouvel épisode dans la bataille judiciaire. Le CHU de Reims (Marne) s'est de nouveau prononcé lundi en faveur d'un « arrêt des traitements » de Vincent Lambert, dans un état végétatif après un accident de la circulation depuis 2008 et dont le sort déchire sa famille.

La décision a été prise par le Dr Vincent Sanchez à l'issue d'une procédure collégiale d'environ cinq mois qui a conclu à une «obstination déraisonnable » envers le patient tétraplégique, selon une source proche du dossier. C'est la « décision qui s'imposait », s'est félicité François Lambert, neveu de Vincent.

Deux clans familiaux opposésEn juilet 2017, le Conseil d'Etat s'était une nouvelle fois penché sur l'affaire Vincent Lambert qui oppose ses parents, opposés à l'arrêt des soins, et son épouse et son neveu d'autre part, favorables à un processus de fin de vie. La plus haute autorité administrative avait alors jugé illégale la suspension de la procédure pouvant mener à l'arrêt des soins.

Dans cette affaire, le processus de fin de vie a déjà été enclenché à trois reprises, sans pouvoir aller à son terme. La décision du Dr Sanchez ouvre le chemin à un quatrième processus d'arrêts des soins. A moins qu'un nouveau recours judiciaire ne soit formulé par les parents de Vincent Lambert et les associations traditionalistes qui les soutiennent.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.