Villeurbanne : l'auteur présumé de l'attaque mis en examen et placé en détention provisoire

Villeurbanne : l'auteur présumé de l'attaque mis en examen et placé en détention provisoire
Des policiers et soldats sur la scène du crime, samedi 31 août 2019 à Villeurbanne.
A lire aussi

, publié le lundi 02 septembre 2019 à 19h20

La personne interpellée samedi 31 août après l'attaque au couteau de Villeurbanne a été mise en examen pour "assassinat et tentatives d'assassinats" a indiqué le parquet. Elle a aussi été placée en détention provisoire.

L'Afghan d'une trentaine d'années, soupçonné d'avoir tué, samedi 31 août, une personne et blessé huit autres dans une attaque au couteau à Villeurbanne, a été mis en examen lundi pour "assassinat et tentatives d'assassinats", a annoncé le parquet de Lyon.

"Les juges d'instruction ont saisi le juge des libertés et de la détention en vue de son placement en détention provisoire", ajoute-t-il. Dimanche, le procureur avait indiqué que le suspect avait reconnu "partiellement les faits" lors de sa garde à vue tout en tenant des propos "incohérents et confus", une première évaluation psychiatrique révélant "un état psychotique envahissant". 


Ce homme de 33 ans avait obtenu l'asile en France en 2018 sous le statut spécifique de la "protection subsidiaire", après être arrivé en France sans famille. Grâce à ce statut, il détenait une carte de séjour temporaire d'un an renouvelable. Celle qu'il possédait au 31 août 2019 courait jusqu'en 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.