Vendée : la permanence de la député Patricia Gallerneau taguée, un mois après son décès

Vendée : la permanence de la député Patricia Gallerneau taguée, un mois après son décès
Patricia Gallerneau à Paris, le 19 juin 2018.

, publié le lundi 12 août 2019 à 15h35

Majorité et opposition se sont accordés pour dénoncer un acte "odieux" ou sans "aucune valeur morale".

"Vérité pour Steve". Peints en blanc et suivis s'un symbole anarchique, les mots barrent la vitrine de la permanence, à la Roche-sur-Yon, de la députée MoDem de Vendée Patricia Gallerneau, rapporte lundi 12 août France Bleu.

Âgée de 64 ans, elle est décédée des suites d'un cancer le 7 juillet dernier. Le message fait référence à Steve Maia Caniço, disparu le 21 juin dernier à Nantes, lors d'une soirée qui avait dégénéré après l'intervention de la police.


Des élus de la majorité et de l'opposition ont fait part de leur indignation après la découverte de cette inscription. "Totalement choqué de l'indécence et de l'irrespect de ceux qui ont tagué la permanence de ma défunte collègue Patricia Gallerneau, a écrit sur Twitter le député LREM de Vendée, Pierre Henriet. Pour en être au point de salir son honneur et le recueillement de ses proches, il faut vraiment n'avoir aucune valeur morale et civique."

Le président du groupe Les Républicains au Sénat et sénateur de Vendée, Bruno Retailleau a estimé sur Twitter que "la bêtise n'a pas de limite". Enfin, le député de Vendée Stéphane Buchou a dénoncé sur Facebook des "actes odieux et scandaleux".

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.