Vaucluse : un forcené ouvre le feu dans une cité et s'en prend à des gendarmes

Vaucluse : un forcené ouvre le feu dans une cité et s'en prend à des gendarmes
Un brassard de police pris le 14 avril 2019 à Marseille.

, publié le dimanche 28 avril 2019 à 17h00

Dans la soirée du vendredi 26 avril, un homme a ouvert le feu avec une arme automatique à Sorgues, dans le Vaucluse avant de tenter d'écraser un gendarme. Il a été interpellé le lendemain par le GIGN.

Aucune victime n'est à déplorer.

Vendredi 26 avril, 21 heures. Un homme stationne sa Twingo bleue dans la cité Chaffunes à Sorgues. Il en sort une arme de guerre, ressemblant à une Kalachnikoff selon des témoins cités par le Dauphiné libéré. "Il cherchait des personnes qu'il tuer. On a essayé de le calmer, parce qu'il y avait des enfants", relate un témoin dans la quotidien régional. Après avoir hésité quelques minutes, il ouvre le feu avant de se rendre dans une seconde cité, à Générat, où il tire à nouveau.



Selon plusieurs personnes présentes sur les lieux, le forcené cherchait une personne en particulier, ce qui l'a amené à retourner sur ses pas, dans la cité de Chaffunes. Mais cette fois, il était attendu par les gendarmes et la police municipale. "Il a tiré en direction des gendarmes, et tout le monde est reparti en courant", explique le témoin

Aucune victime à déplorer.

En prenant la fuite, le forcené a failli percuter un militaire, mais aucune victime n'a été à déplorer. Son véhicule a été identifié rapidement à Althen-des-Paluds. Le lendemain, une équipe du GIGN a été envoyée à Entraigues-sur-la-Sorgue, où le suspect a été interpellé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.