Vaucluse : il perd 28 points sur son permis alors que sa voiture a été attribuée à la police

Vaucluse : il perd 28 points sur son permis alors que sa voiture a été attribuée à la police
Un permis de conduire à Caen, le 13 janvier 2009.

, publié le mardi 03 juillet 2018 à 17h41

Les amendes ayant été majorées, elles représentent environ 5.300 euros.

Mehmet Ozturk reçoit environ un PV tous les quinze jours. Sauf qu'il n'a plus de voiture depuis plus de deux ans : après une décision judiciaire, elle a été attribuée à un service de police.

Une situation qui commence à lui causer des problèmes, rapporte Le Dauphiné Libéré mardi 3 juillet.



Le père de famille de 33 ans reçoit en moyenne "un PV tous les quinze jours. Il y a même des PV de stationnement", confie au Dauphiné Libéré son avocate. Mais Mehmet Ozturk n'est plus le propriétaire de l'Audi blanche qui lui vaut tous ces problèmes : en effet, elle lui a été confisquée par décision judiciaire en septembre 2014, après sa mise en examen dans une affaire financière dont l'instruction est toujours en cours.

Six mois après la saisie, le véhicule, acheté 42.500 euros, avait été confiée aux domaines, qui gèrent les ventes aux enchères par l'État, avant d'être affectée au Service régional de police judiciaire de Montpellier, en octobre 2015.

"Il faut que la situation se règle", déplore cet employé d'une société de transport, dans les colonnes de Dauphiné Libéré. S'il perd son permis, "il risque de perdre son emploi", confirme son avocate. Sans compter que "toutes les amendes ont été majorées. Ça représente 5.310 euros environ."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.