Val-d'Oise : un appel à témoins lancé après la disparition d'une joggeuse

Val-d'Oise : un appel à témoins lancé après la disparition d'une joggeuse©Panoramic (photo d'illustration)

, publié le mardi 23 février 2021 à 11h02

À Méry-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, Anne-Frédérique Obszynski, 41 ans, a disparu dimanche 21 février alors qu'elle faisait son jogging. La gendarmerie a diffusé un appel à témoins et un important dispositif de recherches pour la retrouver a été mis sur pied, révèlent Le Parisien et Le Figaro.

C'est une disparition inquiétante qui rythme le quotidien des gendarmes ces derniers jours du côté de Méry-sur-Oise, dans le Val-d'Oise.

Anne-Frédérique Obszynski, 41 ans, est partie faire un jogging dimanche 21 février vers 16 heures sur les bords de l'Oise. Alors qu'elle avait un rendez-vous familial le soir, ses proches n'ont pas eu de nouvelles d'elle et ont alors décidé de donner l'alerte, rapportent Le Parisien et Le Figaro, le 23 février.



Maîtres-chiens, hélicoptère, drone, plongeurs...

Un important dispositif pour retrouver Anne-Frédérique Obszynski a été mis en place par les brigades de Méry-sur-Oise et Auvers-sur-Oise. Les berges ont été inspectées de fond en comble près du pont de Méry-sur-Oise, alors que le véhicule de la joggeuse, une Citroën Saxo grise, est resté sur le parking du chemin du Halage. Des battues ont été conduites jusqu'à trois heures du matin dans la nuit de dimanche à lundi. Des gendarmes à cheval et des maitres-chiens ont été mobilisés, un hélicoptère équipé d'une caméra thermique a été déployé jusqu'à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines, ainsi qu'un drone, et des plongeurs ont également investi les lieux.

Les recherches se sont poursuivies lundi 22 février, pour l'instant sans résultat. Le trajet habituel d'Anne-Frédérique Obszynski a été scruté par les forces de l'ordre et les équipes de recherches. Un appel à témoins a été lancé par la gendarmerie, décrivant une femme blonde d'1.70m vêtue d'un sweat à capuche et d'un jogging noir. En outre, sans aucun lien avéré jusqu'ici, un corps a été repéré dans l'après-midi du dimanche 21 février dans l'Oise, mais celui-ci a été emmené par le courant. L'enquête a été conjointement confiée à la brigade de recherche de Pontoise (Val-D'Oise) et la section de recherches de Versailles (Yvelines). À l'heure actuelle, aucune piste n'est écartée ni privilégiée et les recherches continuent. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.