USA: l'un des "Beatles" du groupe Etat islamique devrait plaider coupable

USA: l'un des "Beatles" du groupe Etat islamique devrait plaider coupable
El Shafee Elsheikh (gauche) et Alexanda Kotey font face à la justice américaine pour leur rôle présumé dans le meurtre de quatre otages américains

publié le mercredi 01 septembre 2021 à 19h06

En procès devant un tribunal fédéral aux Etats-Unis, Alexanda Kotey, l'un des membres du tristement fameux groupe de ravisseurs de l'Etat islamique surnommé les "Beatles", devrait plaider coupable pour complicité dans le meurtre de quatre otages américains.

Le tribunal fédéral d'Alexandria, en Virginie, près de la capitale Washington, a publié une notice dans la soirée de mardi pour annoncer une audience consacrée à un changement de stratégie de défense d'Alexanda Kotey, un ancien ressortissant britannique âgé de 37 ans.

L'audience aura lieu jeudi après-midi au tribunal d'Alexandria.

Alexanda Kotey et El Shafee Elsheikh, 33 ans et autre membre du groupe d'enlèvement de l'EI, ont été extradés aux Etats-Unis depuis l'Irak en octobre pour faire face à la justice américaine en raison de leur implication présumée dans le meurtre des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, et celui des travailleurs humanitaires Peter Kassig et Kayla Mueller.

Après leur capture en janvier 2018 par les forces syriennes kurdes, les deux ont été remis aux forces armées américaines en Irak.

Le Royaume-Uni, qui ne voulait pas les juger sur son territoire, les a déchus de leur nationalité britannique.

Mais leur extradition aux Etats-Unis a été rendue possible seulement après que les autorités américaines ont assuré à Londres qu'elles ne requerraient pas une condamnation à mort dans cette affaire.

Comparaissant par visioconférence depuis une prison devant un juge américain le 9 octobre, les deux suspects avaient plaidé non coupable

Un changement pour plaider coupable pourrait siginifier qu'Alexanda Kotey a trouvé un accord avec les procureurs en échange de sa coopération.

Alexanda Kotey et El Shafee Elsheikh appartenaient à la cellule de quatre hommes de l'EI surnommée les "Beatles" par leurs otages, en raison de leurs accents britanniques.

Ils sont suspectés de l'enlèvement d'otages américains, européens, et japonais en Syrie de 2012 à 2015, et d'avoir torturé et tué leurs victimes, notamment par décapitation.

Le groupe Etat islamique avait publié des vidéos des assassinats à des fins de propagande.

Le chef présumé de la cellule, Mohamed Emwazi surnommé "Jihadi John", a été tué dans une frappe aérienne américaine en Syrie en novembre 2015, tandis que le quatrième "Beatles", Aine Davis, est détenu en Turquie après avoir été reconnu coupable de terrorisme.

Alexanda Kotey et El Shafee Elsheikh sont accusés d'avoir supervisé les lieux de détention des otages et d'avoir coordonné les négociations de rançon par email, selon les autorités américaines, ainsi que d'être impliqués "dans des faits répétés de violences physiques et psychologiques contre des otages".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.