Un Monégasque flashé 384 fois en un an en France

Un Monégasque flashé 384 fois en un an en France
Le procureur de la République de Rennes a constaté une recrudescence d'infractions commises par des Monégasques.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 22 novembre 2017 à 17h15

C'est une sacrée performance qu'a réalisée le conducteur d'un véhicule immatriculé à Monaco : il a été flashé 384 fois sur les routes de France en 2016, a rapporté mercredi 22 novembre Nice Matin. Selon le quotidien local, certains de ces excès dépassaient de 60km/h la vitesse maximale autorisée.

Si ces chiffres donnent le tournis, le ou les conducteurs du véhicule incriminé ne sont pas des exceptions.

En effet, face à la recrudescence d'excès de vitesse commis par des véhicules venus de la Principauté, le procureur de la République de Rennes, en charge du Centre national de traitement automatisé des infractions routières, a transmis au parquet général de Monaco un lourd dossier contenant les cas les plus marquants.


Nice Matin, qui a pu consulter ce dossier, rapporte ainsi que 85 véhicules monégasques ont été épinglés pour plus de 50 infractions en un an. 146 l'ont été pour plus de 10 infractions, dont au moins un grand excès de vitesse. Finalement, 15 véhicules ont commis plus de 100 excès de vitesse en un an.

La Sûreté publique de la Principauté a convoqué des dizaines de personnes, rapporte encore Nice Matin. Les autorités monégasques veulent déterminer si elles étaient bien au volant de leur véhicule au moment des infractions. S'ils reconnaissent leurs torts, ils pourront être poursuivis en France. Sinon, le dossier sera plus compliqué à traiter.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
111 commentaires - Un Monégasque flashé 384 fois en un an en France
  • J'aime beaucoup le " S'ils reconnaissent leurs torts, ils pourront être poursuivis en France. Sinon, le dossier sera plus compliquer à traiter. " !

    Vous pouvez toujours rêver en croyant que les conducteurs monégasques en cause vont se dénoncer pour écoper d'une sanction financière ........
    S'ils ont choisi de vivre sur le Rocher, ce n'est pas seulement pour le soleil méditerranéen , c'est aussi pour éviter le racket gouvernemental français !

  • Ne soyons pas naïfs .....Bien sûr qu'ils ne reconnaîtront pas avoir été au volant .

  • encore une personne qui va se plaindre de se faire flasher en excès de vitesse sur les routes.
    et il ira pleurer devant les journalistes parc que il a perdu des points!!!!!!
    il faudra bien un jour etre plus ferme avec ces conducteurs inconscients et dangereux peu respectueux des autres sur le routes

    avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    Pendant ce temps en France on se fait épingler pour quelques KMS de dépassement.

  • Ah ... La belle impunité monégasque...

  • Autant dire qu'ils n'étaient pas au volant et qu'il n'y aura aucune suite pénale en France....