Un jeune homme de 27 ans rate son mariage après avoir foncé sur un gendarme

Un jeune homme de 27 ans rate son mariage après avoir foncé sur un gendarme©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 31 août 2016 à 20h43

Alors qu'il venait d'enterrer sa vie de garçon la veille de son mariage, un Bitterrois de 27 ans n'a pu se présenter devant le maire le lendemain parce qu'il se trouvait derrière les barreaux, a révélé le site Infos H24.

Vers 2h du matin dans la nuit de vendredi à samedi, le jeune homme de 27 ans, alcoolisé après une soirée arrosée, a foncé sur un gendarme qui se trouvait sur le bord de la route dans la commune de Saint-Jean-de-Védas.

Présenté au tribunal correctionnel de Montpellier en comparution immédiate mardi, l'Héraultais a assuré à la barre ne pas avoir vu le gendarme. Placé immédiatement en détention provisoire avec un taux d'alcoolémie de 0,6g/L de sang, le jeune homme a dû repousser la date de son mariage, initialement prévu le samedi.

Malgré la plaidoirie de son avocat Me Jean-Michel Bergon, le tribunal correctionnel de Montpellier a décidé de son maintien en détention en attendant son procès, fixé au 28 septembre prochain. La future mariée va donc devoir prendre son mal en patience.

 
83 commentaires - Un jeune homme de 27 ans rate son mariage après avoir foncé sur un gendarme
  • Pâle imitation de VERY BAD TRIP, c'est que ce futur marié n'a pas compris. La vie n'est pas un film made in USA.

  • Pour une fois que la justice prend une bonne décision, on ne peut la blâmer. Foncer sur un gendarme, un policier national ou municipal ou bien un militaire devrait automatiquement faire passer le ou les auteurs par la case prison pour les faire réfléchir. Le mariage de cet individu sera simplement reporté et si j'étais la future mariée, je réfléchirait bien à ce que sera ma vie avec un homme consommateur d'alcool, même à faible dose et de façon épisodique. Ce temps de prison jusqu'au jugement est peut-être une bénédiction pour la future madame.

  • Un Français qui commence bien mal sa vie de couple...

  • Ok, il a dépassé le seuil d'alcoolémie autorisé de 0,1g mais alcoolisé est un bien grand mot. Tout semble très exagéré. Alcoolisé, dire qu'il a foncé sur un gendarme et ne pas lui permettre d'assister à son mariage sans tenir compte de sa conjointe, de la famille, des invités, de la réception payé et bonne pour la poubelle, de plus le garder en détention provisoire en attendant le jugement le 28 septembre, pour 0,1g de dépassement c'est surprenant. On laisse en liberté des individus qui ont commis des actes bien plus graves que ça. Soit c'est exagéré, soit c'est un récidiviste mais on enterre pas sa vie de jeune homme à tout bout de champ.

    Arvene vénérable, ne vous posez même pas la question, non, je ne suis pas dingue soyez-en assuré, j'ai les pieds bien sur terre et je réfléchis pour ne pas écrire d'inepties, d'ailleurs mes amis me disent trop cérébrale. J'estime les personnes chargées du respect de la loi pour autant qu'elles me respectent et jusqu'à maintenant je n'ai jamais eu à m'en plaindre. Je souffle dans l'éthylomètre si on me le demande, je présente mes papiers sans rechigner si on me le demande et ceci se passe toujours bien, je n'ai jamais eu de PV depuis que je conduis. Oui, des gendarmes se font, parfois, foncer dessus, oui des conducteurs ne sont pas à l'abri d'une inattention au cours de leur vie de conducteur. N'en avez-vous jamais commise? Moi, si, après plus de 47 ans de permis et pas plus tard que le mois dernier, sans gravité et heureusement pour moi ce n'était pas un gendarme qui était au volant du véhicule que je n'avais pas vu, il aurait pu dire que je l'avais fait exprès et il aurait bien été difficile pour moi de prouver le contraire, à part ma bonne foi, c'est-à-dire n'aillant aucune valeur devant la loi et au regard d'une personne assermentée. Ce jeune homme a assuré à la barre - ne pas avoir vu - ce gendarme. Le gendarme était-il seul au bord de cette route et surtout était-il visible. Avec un taux aussi faible je crois que ce futur marié ne s'imaginait pas être en infraction au point de vouloir écraser un gendarme posté de nuit, sur le bord d'une route. Les enterrements de vie de garçon, généralement, entraînent des débordements en matière d'alcoolémie bien supérieurs à 0,6gr, Maintenant l'article ne nous dit pas si ce jeune homme était déjà dans le collimateur de la justice, bien connu des services de police comme on peut le lire le plus souvent dans les journaux, ceci expliquant peut-être cela.

    versaintgetorix je ne suis pas dingue, je dirais même que du côté cérébral je suis au top du top. Quelle tentative - d'écraser - comme vous le dites et pourquoi pas écrabouiller pendant que vous y êtes, ce gendarme qui se trouvait sur le bord d'une route, en pleine nuit. Qui vous dit que ce jeune homme l'a vu et qu'il a foncé volontairement sur lui. Ce conducteur peut très bien avoir eu la tête ailleurs comme il l'a dit au tribunal et pourquoi pas penser à son mariage qui devait se dérouler quelques heures plus tard. N'avez-vous jamais manqué d'attention une seule fois durant en conduisant, si vous avez le permis de conduire, moi si, et pas plus tard que le mois dernier. Je roulais dans une ville que je ne connais pas et ma passagère m'a dit de prendre la file à ma droite, ce que j'ai fait sans faire attention à la voiture qui arrivait sur ma droite un peu rapidement. Presque 48ans de permis et pourtant. J'imagine un instant si cela avait été un véhicule de police. Pourquoi aurait-il voulu percuter ce gendarme, il n'était pas ivre mort et je suis certaine qu'il ne pensait même pas avoir dépassé le taux d'alcoolémie autorisée pour si peu, 0,1 g je vous le rappelle. Des individus qui foncent sur des gendarmes sont loin d'être des futurs mariés entrain de fêter leurs vies de jeunes hommes.

  • C'est plus facile de s'acharner sur quelqu'un qui dépasse le taux de 0,20g que d'enfermer un multirécidiviste qui a fait les cents coups et qui est menaçant. On a raison d'avoir peur de la justice.

    C'est une façon de l'excuser ? parce qu'il aurait fallu un mort ?

    Et s'il avait tué quelqu’un?
    Vous l’auriez traité de malfaisant comme celui qui s'est suicidé?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]