Un incendie ravage la centrale nucléaire de Cattenom sans faire de blessé

Un incendie ravage la centrale nucléaire de Cattenom sans faire de blessé
La centrale nucléaire de Cattenom dans l'est de la France, le 18 novembre 2016.

Orange avec AFP, publié le mercredi 01 février 2017 à 08h47

Un incendie impressionnant s'est déclaré dans la nuit du mardi 31 janvier au mercredi 1er février, dans la centrale nucléaire de Cattenom, dans l'est du pays, révèle France bleu Lorraine. Mais il n'y avait personne dans les locaux.

Le feu a démarré aux alentours de 22 heures, dans un local administratif provisoire, de type "algéco", constitué de 88 bungalows sur deux niveaux, rapporte France bleu Lorraine. Quelque 1.000 m2 de bâtiments ont été détruits dans cette centrale nucléaire de l'est de la France, proche de la Belgique, du Luxembourg et de l'Allemagne.



Une cinquantaine de pompiers a été dépêchée sur place pour éteindre le sinistre. Les flammes ont été maîtrisées vers 1 heure du matin.



D'après la direction de la centrale, qui a publié un communiqué dans la nuit, cet incendie qui n'a fait aucun blessé, n'a aucune conséquence sur le fonctionnement régulier de la centrale. La sûreté des installations et la sécurité des salariés ne sont pas mises en cause non plus. "Les pouvoirs publics français et étrangers, l'Autorité de sûreté nucléaire ainsi que les élus ont été informés de cet évènement", conformément à la réglementation.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
37 commentaires - Un incendie ravage la centrale nucléaire de Cattenom sans faire de blessé
  • Une simple question: est ce très déontologique de manifester tant d'exagérations dans le titre?

  • On nous avait dit le nuage c'est arrêté a la Frontiére...

    La on nous dis Un incendie ravage la centrale nucléaire de Cattenom ...
    Puis c'est les Algéco...Bon...
    J'imagine le pire...Mais on n'en sera plus dans 30ans...

  • ( un local administratif provisoire, de type "algéco", constitué de 88 bungalows sur deux niveaux, )
    Écrire : ( Un incendie ravage la centrale nucléaire de Cattenom ) est très largement exagéré car il s'agit d'un local administratif provisoire, de type "algéco", constitué de 88 bungalows sur deux niveaux.
    Ce titre est digne des journaux "Ici Paris" et "France Dimanche" !

  • 50 pompiers pour une centrale doit pas être terrible comme incendie

  • Voilà qui tombe bien???