Un enfant de 12 ans voyage avec un pistolet en plastique dans un TGV, l'armée intervient

Un enfant de 12 ans voyage avec un pistolet en plastique dans un TGV, l'armée intervient
Des agents de la police ferroviaire, en septembre 2014

Orange avec AFP, publié le lundi 02 janvier 2017 à 18h35

En pleine soirée du réveillon de la Saint-Sylvestre, l'alerte n'a pas amusé les forces de sécurité. Une dizaine de militaires ainsi que plusieurs agents de la police ferroviaire de la SNCF (SUGE) sont intervenus en gare de Valence TGV, samedi 31 décembre, pour intercepter un TGV Paris-Perpignan. Un signal alarmant faisant état de la présence d'une personne armée à bord de la rame a été lancé vers 21h, provoquant le branle-bas de combat chez les gendarmes de la Drôme, qui ont déployé un dispositif d'envergure aux abords de la gare. L'information a été révélée ce 1er janvier, par le Dauphiné Libéré.


Après avoir inspecté la rame, l'équipe d'intervention constate la fausse alerte : l'assaillant en puissance décrit dans l'appel n'était en réalité qu'un enfant de 12 ans, "équipé" d'un sac à dos et de deux jouets. Les objets considérés comme menaçants étaient des pistolets en plastique, qui ont fait tiquer une voyageuse qui les a pris pour de vraies armes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.